Sélectionné pour vous :  Déferlement humain sur Conakry le 18 janvier prochain : Le FNDC prêt à soutenir le Syndicat des professionnels de la presse de Guinée

N’zérékoré : 28 journalistes formés sur le respect des droits de l’homme

Ils sont 28 journalistes sur les 30 sélectionnés dans les 7 préfectures de la Guinée forestière à prendre part aux deux (2) jours de formation sur les droits de l’homme en lien avec la couverture du procès des évènements du 28 septembre 2009. Issus des médias publics et privés, ces journalistes par la voix du Président par intérim de l’association des professionnels de médias de la Guinée forestière expriment toute leur gratitude à l’endroit des initiateurs.

« Au nom de l’ensemble des journalistes de la région, nous tenons très sincèrement à remercier l’ONU droits de l’homme pour avoir initié cette activité qui va au bénéfice des hommes de médias de la région. Nous savons que ce procès qui est en cours est un procès premier du genre dans le pays. Faire la couverture de cette activité sans incident dans la région, ça sera vraiment un succès pour les droits de l’homme et pour les journalistes », a fait savoir Foromo Lamah.

Les mêmes expressions de satisfaction sont affichées par l’autorité administrative à l’ouverture officielle des séances de travail.

 » Cet atelier est très important parce que le procès des évènements du 28 septembre est un procès sensible. Donc le message que vous devez passer concernant ce procès, il faudrait que ce soit un message franc, solide, conséquent et surtout réconciliant. C’est en cela que vous êtes là pour renforcer vos capacités », a laissé entendre Siba Koné, Directeur de cabinet du Gouvernorat de N’zérékoré.

Venue de Conakry pour la circonstance, Éric – Aimé, de la délégation du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’homme venue

Sélectionné pour vous :  Guerre de succession à la coordination Haali poular : des négociations sont en cours pour un cessez-le-feu, selon Chérif Abdallah

« Pourquoi une activité de renforcement de capacités des journalistes autour de la lutte contre l’impunité en général et autour du procès des évènements du 28 septembre ? Nous savons déjà qu’un travail important est fait ici, mais il était bon que nous venions nous accorder avec vous sur des notions essentielles à l’exercice de votre métier combien important ! Le contexte sociopolitique de notre pays à tous la Guinée, comment que la circulation de l’information et la diffusion de l’information soient entourées de la plus grande circonspection qui vaille. Nous sommes convaincus que les professionnels que vous êtes, qu’à l’issue de cette formation sauriez mettre à profit ce que vous aurez appris ici, » a affirmé Éric – Aimé.

De l’introduction à la notion des droits de l’homme aux techniques de reportage équilibré et objectif en lien avec la couverture des évènements du 28 septembre 2009 en passant les trois générations de droit et le rôle des médias dans la réconciliation nationale, plusieurs thématiques fut abordées au cours des deux jours de renforcement de capacités des journalistes de Kissidougou à N’zérékoré, en passant par Guéckédou, Macenta, Yomou, Beyla et Lola.

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...