Sélectionné pour vous :  Faranah : Mise en place du compendium des compétences féminines de Guinée

N’zérékoré : Une mission conjointe sur les sites du village faim zéro

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et le gouvernement guinéen poursuivent la mise en œuvre du projet intégré d’assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence aux populations vulnérables face à l’insécurité alimentaire en Guinée forestière. Une mission conjointe de la primature et du Fonds monétaire international (FMI) vient de visiter les champs expérimentaux de Zogota et de Konipara dans la préfecture de N’zérékoré.

La démarche vise à s’imprégner de l’évolution de l’atteinte de l’objectif village faim zéro. La mission s’est rendue dans la Sous-préfecture de Kobéla notamment à Konipara et Zogota pour toucher du doigt le niveau d’exécution de ce projet, indique Simon Pierre Camara, Conseiller du PM chargé de l’agriculture.

« Toucher du bout du doigt l’exécution du projet dédié aux vulnérables mais aussi la réalisation du projet cantine scolaire pour soutenir les enfants qui ont du mal à se tenir pour suivre les cours ».

L’objectif de ce projet du PAM et de ses partenaires est d’éradiquer la faim dans les communautés villageoises en introduisant de nouvelles techniques agricoles.

« En plus de ce projet, nous avons d’autres activités d’appui à la prévention et le traitement de la malnutrition mais, également, les cantines scolaires. Nous voudrions continuer ces bonnes collaborations avec le gouvernement guinéen et le FMI pour atteindre notre objectif de faim zéro ici en Guinée, » a fait savoir Dr Hyoung-Joon LIM, représentant pays du PAM

Pour Noumon NEREE, Représentant du fonds monétaire international en Guinée, ce projet est un succès qu’il faut saluer et encourager.

« Cette une expérience extraordinaire de voir les fruits du travail de manière concrète des programmes qui sont conçus au plus haut niveau. Sur ce, j’aimerais vraiment saluer le leadership du Président de la République, du premier ministre et du ministre des finances pour la préparation, le suivi et l’implémentation du programme à travers des protocoles d’accord qui ont été signés avec des agences spécialisées », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  CRIEF : le verdict dans l'affaire Paul Moussa Diawara et Inza Bayo reporté jusqu'au 20 juin prochain

 

À date, 148 mille ménages sont touchés par ce projet soit un peu plus de 900 mille personnes dont la majorité sont des enfants des écoles primaires à travers le pays.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...