Sélectionné pour vous :  Fête de Tabaski à Siguiri : le prix des moutons varie entre 1 500 000 à 7 000 000 GNF

Guinée : voici les raisons de l’arrestation du président de l’Union nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée

On en sait un peu plus sur les raisons de l’arrestation du président de l’Union nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée. Cette arrestation selon nos informations, est liée à la libération d’un jeune boulanger détenu au commissariat de police de Bonfi par l’association, alors qu’il était arrêté pour avoir participé au pillage de certaines Boulangeries au quartier Dar-Es-Salam lors du récent débrayage des acteurs de ce domaine.

Alpha Oumar Sacko est mis aux arrêts depuis le vendredi dernier et se trouve actuellement au commissariat central de police de Matam. Selon les propos de son vice-président, le patron de l’Union des boulangers et pâtissiers de Guinée est incriminé pour sa participation au mouvement de protestation pour la libération d’un jeune boulanger au commissariat de Bonfi.

« Quand nous avons été au commissariat de Bonfi, ils nous ont demandé de chercher le jeune qui avait été arrêté. Et que si ce jeune ne revient pas, le président de l’Union des Boulangers et des pâtissiers de Guinée ne sera pas libéré », a fait savoir Mamadou Dian Barry.

l’Union des boulangers et pâtissiers de Guinée va-t-elle protester à nouveau contre cette autre arrestation dans ses rangs ? Rien n’est encore sûr, à en croire son vice-président.

« Pour le moment, nous sommes en train de chercher le petit qui avait été arrêté. Parce qu’ils disent tant que le petit ne revient pas, ils ne vont pas libérer le président Alpha Oumar Sacko. Le hic, c’est que le jeune est introuvable. Et pendant ce temps, le président de l’Union des boulangers et des pâtissiers de Guinée est en garde à vue », a dit Mamadou Dian Barry.

Sélectionné pour vous :  Labé : Le directeur régional du patrimoine bâti public révèle l’état des bâtiments occupés par les fonctionnaires

Depuis 4 jours, Alpha Oumar Sacko passe la nuit au commissariat central de police de Matam. Il dit n’avoir reçu ni de convocation, encore moins de plainte pour justifier son arrestation.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...