Sélectionné pour vous :  Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC : « La Guinée a une mauvaise expérience en terme de rémunération des journalistes…»

Ousmane Tolo Soumah de l’UFR révèle : « La nomination des chefs de quartiers et de districts est plus difficile que les élections présidentielles »

Mercredi dernier, le chef de la junte guinéenne a pris un décret opérant un changement au niveau des conseils de quartiers et de districts du pays. D’ores-et-déjà, la décision du colonel Mamadi Doumbouya est dénoncée par une bonne partie de la classe politique guinéenne. C’est le cas notamment du responsable de la jeunesse de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre, Sidya Touré.

Lors de l’assemblée générale du parti ce samedi, 12 août 2023, Ousmane Tolo Soumah a dit à qui veut l’entendre que l’UFR ne s’associera pas à une telle décision.

« Aujourd’hui, c’est le même décret qui a été pris en changeant la dénomination. On parlait de la désignation avant, aujourd’hui on parle de la nomination. Mais, c’est la même chose. Dire que c’est les gouverneurs qui doivent nommer les chefs de quartiers et de districts, notre position est claire. Tout acte qui peut jouer sur la fibre de la cohésion sociale des Guinéens, nous n’allons jamais nous associer. Nous pensons qu’en nommant ou en désignant les chefs de quartier, ça peut toujours nous ramener dans les situations conflictuelles au niveau des districts et des quartiers. Donc, nous ne sommes pas dedans, que cela soit clair. Nous savons que la nomination ou la désignation des chefs de quartiers et de districts est plus difficile que les élections présidentielles, plus difficile que les élections législatives, parce que c’est des élections de proximité », a-t-il déclaré.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Pollution en haute mer : Une mission mixte des responsables des ministères de l'Environnement et de la Pêche pour des investigations
Laisser une réponse
Share to...