Sélectionné pour vous :  Une commissaire de la HAC révèle: "Les propriétaires de médias ont pris de l'argent... Et, ils ont signé"

Préparatifs de la campagne de reboisement 2023 : une mission du ministère de l’Environnement séjourne à Kindia

En prélude à la campagne nationale de reboisement 2023, une mission du ministère de l’Environnement et du Développement Durable conduite par le directeur national des forêts et de la faune, s’est entretenue ce dimanche, 18 juin 2023 avec les agents conservateurs de la nature et les ONG évoluant dans le cadre du reboisement, à Kindia. Le but est d’échanger avec le service technique et ces acteurs et surtout de s’enquérir de la réalité du terrain pour pouvoir harmoniser l’opération des interventions sur terrain pour la réussite de la campagne nationale du reboisement 2023.

L’échange portait essentiellement sur le contexte dans lequel cette campagne sera organisée, les objectifs, les résultats attendus et la stratégie qui sera adoptée pour la mise en œuvre de toutes les activités de reboisement

« La campagne qui a précédé celle que nous sommes en train de préparer s’est soldée par un atelier bilan au cours duquel, les 8 inspecteurs généraux ont été invités, les 33 chefs sections des 33 préfectures plus les chefs sections des 5 Communes de la capitale et le cantonnement  forestier de la commune rurale de Kassa, ont pris part. A l’issue de cet atelier, les termes de référence de la campagne de reboisement 2023 ont été validés mais aussi le rapport bilan provisoire de la campagne de reboisement 2022  a été validé. A date,  les institutions ont ces documents et il ressort de ce document que la campagne 2022 a été une réussite, mais ce succès en termes de reboisement est temporaire parce qu’il faut continuer les efforts pour suivre, surveiller, entretenir et protéger les sites de reboisement », a-t-il fait savoir avant de poursuivre :

« Nous avons obtenu un taux de réussite de plus de 76 % sur toute l’étendue du territoire national, ça c’est un acquis non négligeable mais il faut le conserver. Pour la campagne nationale de reboisement 2023, nous nous sommes fixé comme objectif de sensibiliser au moins 3 millions de Guinéens et Guinéennes à fin que chacun puisse participer à la restauration du couvert végétal et qu’ils puissent planter et protéger un arbre. Ensuite, il est question pour nous  de faire la planification de la campagne de reboisement 2023, une planification se fait sur la base des données chiffrées et réelles. Ces données nous les avons mais elles doivent être consolidées pour la meilleure affectation des superficies par préfecture et par région sur la base des critères bien précis et objectifs. Cette année, nous nous sommes fixés comme objectif de reboiser et restaurer 500 hectares à l’échelle nationale au titre du  BND. Mais pour des précisions cela ne veut pas dire que les 500 hectares c’est l’effort de reboisement nationale pendant cette campagne de reboisement 2023. L’effort du reboisement national inclut non seulement le reboisement effectué dans le cadre du BND qui est le 500 hectares mais les autres efforts qui sont fournis dans la mise en œuvre des projets et programmes sous tutelle du ministère de l’Environnement et de Développement Durable », nous a confié le commandant  Mohamed Fofana, directeur national de la forêt et faune.

Sélectionné pour vous :  Siguiri : après un temps de disette, l'hôpital préfectoral récupère trois ambulances pour les services d'urgence

Les sites dégradés de Kindia et quelques 0NGs ont été identifiés qui vont intervenir dans cette campagne de reboisement 2023.

Cette année, le critère déterminant pour ces 0NGs qui souhaitent participer à la campagne de reboisement c’est l’existence des pépinières transplantables et que l’ONG  soit une ONG  responsable susceptible de répondre aux besoins du département.

La mission a visité quelques pépinières à Kindia avant  de continuer vers la région de Mamou.

 

 

Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...