Sélectionné pour vous :  Projet Simandou: Le premier ministre a échangé avec le président du consortium Winning  Simandou 

La forêt Coucou de Kindia menacée de disparition: les autorités annoncent des actions de reboisement

La campagne nationale de reboisement 2023, c’est pour bientôt. Mais à Kindia, plusieurs forêts sont en voie de disparition à cause de la construction anarchique. Dans ces forêts dont certaines sont classées, des bâtiments poussent comme des champignons. Une pratique contre laquelle les autorités locales appuyées par le ministère de l’Environnement et du Développement Durable comptent retrousser les manches.

Pour lier l’acte à la parole, l’occasion sera mise à profit lors de la campagne de reboisement de cette année 2023 pour restaurer le couvert végétal de quelques forêts, notamment celle de Coucou. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le commandant Mohamed Fofana, directeur national de la forêt et la faune , au micro du correspondant de Siaminfos.com basé à Kindia.

A en croire notre interlocuteur, la situation de la forêt urbaine de Coucou, située dans la commune qui est menacée de disparition préoccupe les autorités. Car, si elle avait dans les années antérieures une superficie de 43 hectares, il n’en reste qu’une vingtaine aujourd’hui à sauver d’urgence. Et pour ce faire, une rencontre a lieu ce dimanche, 18 juin entre autorités et acteurs impliqués dans la lutte pour la protection de l’environnement.

<< Le constat est vraiment alarmant à Coucou. Au départ, on avait plus de 43 hectares ici mais aujourd’hui, nous constatons que si on intervient pas maintenant, la forêt de coucou va disparaitre un jour et c’est une zone très importante qui abrite non seulement la biodiversité mais qui conserve aussi une tête de source. Donc, raison de plus de la protéger. C’est pour cela qu’on est venus ici pour pouvoir échanger avec les services techniques, et les ONG pour adapter un mode d’opération pour la récupération de Coucou.

Sélectionné pour vous :  Restriction de Guinematin.com : le SPPG annonce une marche le 06 novembre prochain à Conakry et à l'intérieur du pays (communiqué)

Il faut que chaque guinéen comprenne que notre patrimoine forestier appartient à nous tous. On l’a hérité des ancêtres. Donc, chaque 0NG, chaque communauté, chaque citoyen doit s’impliquer pour que nous gerons durablement notre patrimoine forestier >>, a indiqué commandant Mohamed Fofana avant de laisser l’inspecteur régional de l’environnement renchérir sur les dispositions prises pour restaurer le couvert végétal de cette forêt pendant la campagne de reboisement à venir:

<< La pression est très forte sur cette forêt. Mais avec les dispositions prises au niveau du département nous sommes en train de voir comment récupérer cette forêt. Parce que, c’est le poumon vert de la commune urbaine de Kindia. Laisser cette forêt disparaître, il va s’en dire qu’il y aura beaucoup de difficultés à vivre dans cette ville parce qu’elle protège la principale tête de Source de Coucou. Donc, cette forêt a été identifiée comme étant la priorité dans le cadre de la restauration du couvert végétal durant la campagne 2023>>, a fait savoir capitaine Boubacar 1 Diallo, qui indique que cette opération s’inscrira en droite ligne dans la campagne de récupération des domaines spoliés de l’État.

 

Kindia, Sam Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...