Sélectionné pour vous :  Fin du pèlerinage 2023 : le premier convoi de pèlerins guinéens regagne Conakry

Produits impropres à la consommation en Guinée : Aly Touré invite l’ONCQ à mener un contrôle dans les unités industrielles alimentaires du pays

Vraisemblablement, le procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF), n’entend pas lâcher prise face aux produits alimentaires impropres à la consommation. Aly Touré, puisqu’il s’agit de lui, s’est récemment pourvu en cassation suite à la décision de l’ouverture de l’entreprise productrice du jus 24h, actée par la chambre de contrôle de l’instruction de cette juridiction spéciale du pays. Si certains observateurs estiment qu’il cherche des poux sur un crâne rasé, l’« empereur » des poursuites pense le contraire et se dit être le garant de la loi.

D’ailleurs, dans une sortie médiatique vendredi, 4 août 2023, il a invité l’Office national de contrôle qualité (ONCQ), à mener un contrôle dans les différentes unités industrielles alimentaires du pays :

« Une entité industrielle qui fabrique des produits destinés à la consommation humaine doit être sérieuse, elle ne doit pas être laissée à elle-même, elle doit être surveillée. Aujourd’hui, il y a des gens qui continuent de consommer les jus, ils ne savent même pas les conséquences de cela. C’est à effet lent, ça va se révéler un jour (…) Je salue le travail des services de contrôle qualité et je les encourage à aller dans toutes les unités individuelles alimentaires pour vérifier des situations comme ça », a-t-il suggéré chez nos confrères de la radio Espace.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Dixinn: le ministre Gaoual lance la première épreuve du CEE, à l'école construite sur les ruines de l'ancien domicile de Cellou Dalein
Laisser une réponse
Share to...