Sélectionné pour vous :  Manque de courant à Labé : le CoDeC donne un ultimatum aux autorités et à l'Agence régionale d'EDG (mémo)

Restriction d’Internet : « Les dommages touchent tout le monde, l’État guinéen perd beaucoup d’argent », selon Ousmane Gaoual 

Cela fait plusieurs semaines que les Guinéens sont privés de quelques réseaux sociaux. Une situation face à laquelle le gouvernement a finalement accepté de sortir de son silence de cathédrale pour apporter quelques précisions. Invité du journal à la télévision nationale jeudi soir, le ministre guinéen des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique a expliqué cette restriction des réseaux sociaux par une question de sécurité nationale.

A en croire Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement, « nous sommes un pays, nous devons avoir des applications que nous contrôlons, non pas pour limiter ou empêcher l’expression de quelque liberté que ce soit. Mais l’État doit pouvoir contrôler l’ensemble des applications qui sont dans son pays. D’autres pays prennent des mesures plus radicales. Les États-Unis y a très longtemps, ont pris la décision d’interdire quasiment l’utilisation de l’application Tik-Tok sur leur territoire. Le gouvernement avait évoqué des raisons de sécurité. En France, il n’y a pas très longtemps, le gouvernement a décidé l’utilisation de WhatApp pour un certain nombre de hauts cadres. Cette question touche tous les pays et tous les pays s’interrogent sur des applications qui sont absolument hermétiques dont personne n’y arrive à accéder. Et la Guinée n’est pas en marge. Nous travaillons pour mieux maîtriser ces applications et permettre à nos concitoyens de continuer de jouir de l’internet librement et en toute sécurité », indique le porte-parole du gouvernement avant de poursuivre:

« Des tests très importants sont en train d’être faits. Cela entraîne des désagréments que nous comprenons. Mais très rapidement, cela devrait être derrière nous aussi comme la crise du carburant. Les dommages touchent tout le monde, l’État guinéen perd beaucoup d’argent. Rassurez-vous que les Guinéens vont retrouver l’usage habituel de ce réseau », a indiqué Ousmane Gaoual Diallo dans la rubrique Invité du journal, à la télévision nationale.

Sélectionné pour vous :  Faranah: une importante quantité de produits pharmaceutiques saisie dans un véhicule en provenance de Conakry

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...