Sélectionné pour vous :  Siguiri : les membres des délégations spéciales installés par le préfet 

Samedis d’assainissement à Matoto: le maire et son équipe retroussent leurs manches contre les ordures

Après une pause de plusieurs mois, les opérations d’assainissement de la ville de Conakry ont repris ce samedi, 05 août 2023. Dans la commune de Matoto comme d’habitude, le maire et son équipe étaient dans les quartiers de sa circonscription pour non seulement sensibiliser les citoyens, mais aussi éliminer quelques points noirs. Pour cette énième opération, c’est le quartier Behenzin qui a servi de cadre.

Dans ce quartier, l’équipe du maire Mamadouba Tos Camara a débarrassé plusieurs points noirs.

« Le problème d’assainissement est un problème de tout le monde et vous le savez depuis que le président a donné le ton, l’arrêté qui a été pris par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour des journées d’assainissement, ça donne une amélioration nette dans le cadre de l’assainissement de la ville de Conakry. Mais, il ne s’agit pas d’assister aux journées d’assainissement, l’implication des citoyens doit être une priorité. Et quand je demande l’implication des citoyens, ce n’est pas venir nous accompagner pour dégager les ordures mais faire en sorte que les PME qui évoluent dans leurs circonscriptions puissent les faire abonner et chacun puisse contribuer à gérer dans son ménage les déchets. Tant que cela n’y est pas, on aura toujours les mêmes soucis. Vous venez de voir que ce n’est pas une première, ni une deuxième, ni une troisième fois mais pourquoi nous venons à chaque fois pour débarrasser le coin ? C’est parce que les citoyens ne sont pas impliqués et les gens refusent de s’abonner », indique le maire de la commune de Matoto.

Sélectionné pour vous :  Zoom sur Kerouané, ville de l'Almamy Samory: "Depuis l'indépendance notre ville historique n'a jamais connu de goudron"

Le maire et son équipe comptent mieux s’impliquer pour rendre propre la commune. Mamadouba Tos Camara entend déployer des missions dans les coins pour s’assurer de l’implication des uns et des autres.


« Au-delà de ce que l’État est en train de faire, la commune de Matoto va faire samedi d’assainissement pour chaque quartier pour évaluer chaque quartier, chaque responsable et les citoyens pour savoir jusqu’où Ils sont abonnés et ça va être sanctionné par des décisions sévères parce que si les citoyens n’acceptent pas de s’abonner, plus l’État va continuer à débourser beaucoup de moyens et l’argent qui va dans l’assainissement si on investit ça dans les investissements sociaux de base, nos communes vont se développer. Donc, je demande à tout le monde, à tous les responsables décentralisés, chacun dans sa circonscription, de prendre des dispositions parce qu’à partir de lundi, nous allons sortir une note circulaire pour que chaque samedi on vient dans un quartier avec les responsables de l’assainissement de la commune accompagnés du maire et son cabinet pour aller voir comment l’assainissement se passe et voir le nouveau d’implication des citoyens et comment les responsables de chaque circonscription se comportent lors des journées d’assainissement, les samedis. Je demande aux citoyens de s’abonner auprès des PME et demander aux PME d’être responsables », a-t-il martelé.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...