Sélectionné pour vous :  Immigration clandestine : "La Guinée ne doit pas être un pays exportateur de main-d'œuvre qui nous..." (PM Bah Oury )

Santé : de nouveaux cas de la diphtérie enregistrés en Guinée, l’OMS déplore la faible couverture de la vaccination

Signalée depuis le 20 juillet 2023 en Guinée, l’épidémie de la diphtérie sévit depuis lors dans plusieurs préfectures de la région de KanKan, notamment Siguiri, Kouroussa, Mandiana et KanKan ville où des nouveaux cas de décès et des cas suspects ont été enregistrés par les services sanitaires.

Selon la courbe présentée hier lundi, 23 octobre 2023 en conseil de cabinet du ministère de la santé et de l’hygiène publique, 549 cas suspects dont 61 nouveaux ont été enregistrés par les services sanitaires de la région. Dix-huit (18) cas ont été confirmés au laboratoire. Au total, 59 cas de décès ont été enregistrés depuis l’apparition de cette épidémie en Guinée.

Concernant la vaccination contre l’épidémie, le ministère indique que 9644 enfants ont été vaccinés au total à la date du 19, octobre 2023 dans région de KanKan dont 5325 à Siguiri, 2614 à KanKan ville, 1038 à Kouroussa et 667 à Mandiana.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la diphtérie est une maladie hautement contagieuse à prévention vaccinale qui est provoquée principalement par la bactérie Corynebacterium diphtheriae et peut être mortelle dans 5 % à 10 % des cas et le taux de mortalité est plus élevé chez les jeunes enfants. Toutefois, dans les contextes où l’accès à l’antitoxine diphtérique est limité, le taux de létalité peut atteindre 40 %.

Aux dires toujours de l’OMS, « la diphtérie demeure un problème de santé important dans les pays où la couverture de la vaccination systématique est faible. Selon les estimations OMS/UNICEF de la couverture vaccinale nationale, la couverture vaccinale par le vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche était de 47 % pour 2022 en Guinée et elle est restée inférieure à 50 % depuis 2014. Ce pourcentage est insuffisant pour atteindre la couverture de 80 à 85 % nécessaire afin de maintenir la protection communautaire. L’OMS estime que le risque de diphtérie est élevé en Guinée, compte tenu de la couverture vaccinale qui reste faible ».

Sélectionné pour vous :  Samedi d'assainissement : "Les prochaines journées d’assainissement, la circulation sera fermée", dixit Mory Condé

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...