Sélectionné pour vous :  Justice : un commandement adressé à Aly Touré pour exiger la libération de Kassory et compagnie 

Siguiri : les 18 maires des communes rurales seront entendus lundi prochain par la justice (procureur)

Depuis l’annonce du ministre d’État, ministre de la Justice et des droits de l’homme qui a instruit l’ouverture des enquêtes contre les maires des différentes communes rurales et urbaines, certains maires de la préfecture de Siguiri seront entendus lundi 19 février 2024 prochain.

Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri Ibrahima 1 Camara, ils sont 18 gestionnaires des collectivités décentralisées à être entendus pour faire le point dans les moindres détails sur leur gestion.

Ce sont entre autre les communes rurales de Kintinian, Doko, Fidako, Miada, Didi, Naboun, Maleah, Franwalia ,Niandakoro, Norassoba, Nounkounkan, Djoma bana, Kiniebakoura, Niagassola, Siguirini, Tombakassa, Koumandjanbougou et Banko qui seront concernées par cette injonction.

Joint par téléphone, le maire de la commune rurale de Norassoba située à environ 95 kilomètres de la ville de Siguiri, Karfa Oulen Doumbouya a salué cette démarche du gouvernement.

 »Nous avons appris cette nouvelle avec satisfaction et moi personnellement je l’accueille même à bras ouverts car il reste le seul moyen pour nous les maires d’être lavés pour se séparer de toute suspicion allant dans le sens de détournement ou de malversation financière.

Pour moi, ça ne doit pas être une peur, mais au contraire, cette injonction nous permettra de faire le point dans les moindres détails sur notre temps de gestion des fonds des collectivités décentralisées. Nous devrons tout simplement apporter des pièces justificatives des réalisations, des dépenses et des montants perçus pendant notre temps de mandature. Une fois encore, personnellement, je serai prêt à le faire sans faille », a déclaré le maire de Norassoba.

Sélectionné pour vous :  Tu*rie lors des dernières manifestations en Guinée : l'OGDH s'insurge contre un acte "regrettable" et annonce des actions

Pour rappel, les trois communes rurales dont les délégations spéciales sont installées sous l’ère CNRD,( Commune urbaine, Kourémalé,Tombony) ne sont pas concernées par cette injonction des autorités judiciaires.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...