Sélectionné pour vous :  CNT : les conseillers adoptent deux accords pour la réhabilitation de la RN Coyah- Mamou-Dabola et de la voirie urbaine de Conakry 

Siguiri: un présumé bandit en possession de munitions et une arme de fabrication traditionnelle mis aux arrêts

Muni de munitions, d’une arme de fabrication traditionnelle, des gris-gris, un présumé bandit a été mis aux arrêts par des citoyens. L’acte s’est passé dans la soirée du mardi, 20 février 2024 au barrage de Tabakoro, situé à une dizaine de kilomètres de la commune urbaine de Siguiri.
Selon nos informations recueillies sur place, ce présumé bandit a été interpellé grâce à l’implication des citoyens qui ont érigé un barrage dans le but d’aider les forces de l’ordre et de sécurité à lutter contre le grand banditisme dans la préfecture de Siguiri.
Au micro de notre correspondant, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri Ibrahima 1 Camara, a salué cette bravoure des citoyens qui s’investissent pour aider les hommes en uniforme dans le cadre de la lutte contre l’insécurité à Siguiri.

 »Nous apprécions vraiment des citoyens à travers des jalons qu’ils sont en train de poser allant dans le sens de la lutte contre l’insécurité dans la préfecture aurifère de Siguiri. Ce sont encore d’autres citoyens qui ont remonté l’information à ceux-là qui sont au barrage de l’entrée principale, précisément à Tabakoro. Et ceux-ci ont directement procédé à son interpellation. Sur place, il a avoué que les objets avec lesquels il a été interpellé sont pour un Malien. Mais ce n’est pas grave, c’est la procédure et chacun est libre de se défendre comme bon lui semble. Cependant, je vous rassure que la justice fera son travail », a-t-il indiqué.
Aux dernières nouvelles, après avoir été présenté au procureur, le présumé bandit a de facto été déféré à la maison d’arrêt de Siguiri, en attendant l’ouverture de son procès.

Sélectionné pour vous :  Restriction du site d’informations Guineematin.com : irrité, Cellou Dalein Diallo parle de «harcèlement » et de « sabotage »

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...