Sélectionné pour vous :  Siguiri : le nouveau-né repêché dans un WC à Bandjoula a finalement rendu l'âme à l'hôpital préfectoral

Guinée : des démarches à l’international pour prolonger la durée de la transition un an de plus ?

Censée se terminer fin 2024 selon l’accord signé entre le CNRD au pouvoir depuis le 05 septembre 2021 et la CEDEAO, la transition guinéenne pourrait être prolongée un an de plus. Des démarches auraient déjà été enclenchées à cet effet à l’international.

Selon nos confrères d’Africa Intelligence, « le gouvernement a discrètement sondé une poignée de partenaires occidentaux concernant une éventuelle extension de la période de transition. Censée se terminer fin 2024, celle-ci pourrait durer un an de plus ».

A en croire ce journal en ligne, des ministres et des hautes personnalités de la transition ont été commis depuis décembre 2023 à cette tâche auprès des partenaires internationaux. « Dès décembre 2023, le chef de l’État a discrètement dépêché son ministre de la défense et mentor, le général Aboubacar Sidiki Camara, alias « Idi Amin » à Paris afin d’aborder le sujet avec les autorités françaises ».

« Si l’annonce n’a pas suscité une levée de boucliers côté français, Paris a néanmoins vivement conseillé à l’émissaire d’entamer des pourparlers avec la Cedeao. Les autorités françaises ont également invité le gouvernement guinéen à donner des gages visibles de retour à l’ordre constitutionnel dès 2024, ainsi qu’à lever les restrictions pesant actuellement sur la presse et l’opposition », dit Africa Intelligence.

En Guinée, certains acteurs sociopolitiques voient déjà un glissement de calendrier et soupçonnent le Chef de l’État, le Général Mamadi Doumbouya de vouloir rester au pouvoir.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Siguiri : le nouveau-né repêché dans un WC à Bandjoula a finalement rendu l'âme à l'hôpital préfectoral
Laisser une réponse
Share to...