Sélectionné pour vous :  Siguiri : une femme mariée meurt après un avortement

Situation très tendue à Boffa: trois jeunes manifestants blessés par balles

Les habitants de la ville de Boffa ne décolèrent pas. Depuis ce lundi, ils ont érigé des barricades sur la route nationale Conakry-Boké pour se faire entendre. Dans leur plateforme revendicative, ils réclament le courant électrique 24h/24, l’eau et l’installation d’une délégation spéciale. Durant toute la journée du lundi, plusieurs passagers sont restés bloqués à cause des barricades érigées par les manifestants.

Joint au téléphone par notre correspondant régional, un jeune activiste de la société civile de la localité soutient que ce sont des hommes en tenue qui accompagnaient un fourgon d’une grande société qui auraient procédé à des tirs de sommation pour dégager le passage. Et sur place, dit-il, « trois jeunes manifestants ont reçu des balles et deux ont été évacués d’urgence à l’hôpital ANAIM de Kamsar. L’autre a été transféré à l’hôpital préfectoral de Boffa où il reçoit des soins», explique notre informateur qui a préféré garder l’anonymat.

Plus loin, notre interlocuteur a ajouté que « le préfet de Boffa a tenté de sensibiliser les manifestants afin qu’ils enlèvent les barricades, sans succès. Pendant la nuit quand même, la tension a baissé et certains passagers ont réussi à passer. Mais ce matin, le mouvement a repris et il n’y a pas de circulation. La route est bloquée et toutes les activités sont à l’arrêt», indique notre interlocuteur.
Sollicité pour plus de précisions, le préfet de Boffa a confié à notre correspondant qu’il était en conclave avec le gouverneur de région.

À Boffa, sept (7) sociétés minières exploitent la bauxite et les communautés directement impactées estiment qu’elles doivent faire plus d’efforts pour améliorer leur quotidien fortement menacé par l’exploitation du minerai.

Sélectionné pour vous :  Les enseignants contractuels décidés de passer à la vitesse supérieure: "Nous allons reprendre les sit-in dans toutes les préfectures"

 

Boké, Bailo Bah pour siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...