Sélectionné pour vous :  Dossier 28 sept/Me Béa alerte sur l'état de santé "dégradé" de Kalonzo : « Il a des maux d'yeux atroces, il faut craindre qu'il ne perde la vue »

Tueries pendant le régime d’Alpha Condé : « Nous les reconnaissons et demandons pardon aux familles endeuillées » (Marc Yombouno)

Pendant le régime d’Alpha Condé, plusieurs manifestations ont été organisées en Guinée. Manifestations au cours desquelles, des dizaines de Guinéens ont perdu la vie. S’exprimant sur ce passé du régime déchu, l’ancien ministre du Commerce a reconnu les faits avant de présenter les excuses : « De 2012 à 2018, j’ai été membre du gouvernement. De 2018 jusqu’au coup d’État du 5 septembre 2021, j’ai été ministre conseiller d’Alpha Condé. Certains diront qu’il y a eu beaucoup de morts au temps du régime d’Alpha Condé. Nous les reconnaissons et demandons pardon aux familles endeuillées. Ce que je vais dire, que ça soit les mouvements sociaux, nous du RPG arc-en-ciel et alliés, nous connaissons maintenant qui tuait. Le professeur Alpha Condé était un civil, il y a plus de 700 morts. Mais jusqu’en 2018, je crois qu’il n’y avait pas beaucoup de choses. A un moment donné, ceux qui sont aujourd’hui là, il les a donné la promotion, il les a formés et les a mis au commandement, c’est eux qui exerçaient. Le 5 septembre 2021, même nous on était contents quand on a dit qu’il n’y aurait jamais de mort dans une manifestation. On a des parents qui ont perdu aussi la vie », a-t-il martelé.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Maître Béa sur le cas colonel Mamadou Alpha: "C'est un oublié judiciaire... un prisonnier pour lequel on ne veut même pas parler"
Laisser une réponse
Share to...