Sélectionné pour vous :  Labé : un agent de santé retrouvé mort dans sa chambre, à Diountou 

Utilisation des lentilles et faux-cils : « Nous avons eu des femmes qui ont perdu la vue à cause des lentilles » (Dr Jeannette Gbaoui Bilivogui)

C’est une pratique fréquente en Guinée, mais qui est peu parlée alors qu’elle a de graves conséquences sur la vie des femmes, sur le plan sanitaire. Il s’agit de l’utilisation des lentilles non protégées et des faux-cils par cette couche féminine. Interrogée sur cette situation, l’ophtalmologue Dre Jeannette Gbaoui Bilivogui a tenté de sensibiliser les femmes sur les dangers liés à cette pratique.

De nombreuses femmes, dans le souci de se rendre plus belle lors des cérémonies de mariages, baptêmes entre autres, utilisent ces lentilles et faux-cils, ignorant parfois les risques qu’elles courent.

« Ici, nous avons reçu des femmes qui ont perdu la vue à cause des lentilles qu’elles mettent pour se rendre belles. Ne sachant pas que la vue, c’est la vie. Celui qui ne voit pas, ne vit pas. Et ces femmes veulent juste être belles lors des cérémonies. Et lorsqu’elles mettent ces lentilles qui ne sont pas entretenues, ça crée des kératites. Aujourd’hui, beaucoup de femmes ont des problèmes d’yeux à cause de l’utilisation des lentilles, mais aussi des faux-cils. Les faux-cils d’ailleurs peuvent faire à ce que les cils naturels disparaissent ou qu’ils soient plus longs que leur forme naturelle », a fait savoir Dre Jeannette Gbaoui Bilivogui, médecin ophtalmologiste à la clinique ophtalmologique Bartimée.

Pour changer la donne dans le but de prévenir les femmes sur les méfaits de cette pratique, cette ophtalmologiste préconise une vaste campagne de sensibilisation sur tout le territoire national, à travers le ministère de la Santé et de l’hygiène publique.

« La solution, c’est de commencer à battre des campagnes de sensibilisation auprès des femmes. Parce que généralement, c’est dans les salons de coiffure où nous trouvons ces lentilles et faux-cils qui aujourd’hui sont beaucoup commercialisés. C’est difficile que ces femmes écoutent ces vérités, mais nous devons quand même sensibiliser à travers le ministère de la Santé en collaboration avec les ophtalmologues, pour éviter qu’il ait plusieurs femmes aveugles en Guinée », a-t-elle recommandé au cours d’une interview exclusive accordée à Siaminfos.com.

Sélectionné pour vous :  TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa retourne en prison après avoir été entendu par le doyen des juges 

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...