Sélectionné pour vous :  Dr Morissanda Kouyaté prévient: "Il faut qu'on le dise, ce n'est pas une crise qu'on peut résoudre en quelques jours"

Vers la suspension de la grève des enseignants ? « Si le lancement de l’enrôlement est effectif, nous allons reprendre les cours » (Moussa Doré)

La grève déclenchée dans le secteur de l’éducation vendredi dernier par les enseignants contractuels a-t-elle été suspendue ? Non, selon le président du collectif des professionnels de l’éducation. Mais tout porte à croire que les revendications faites par le collectif ont été plus ou moins satisfaites, nous a confié Moussa Doré que nous avons interrogé ce lundi, 06 mai 2024.

Cette grève a été lancée par les enseignants contractuels pour dénoncer la lenteur dans le processus d’enroulement et de la biométrie dans le cadre de leur intégration à la fonction publique. Ils ont estimé que le gouvernement guinéen à travers le ministère du Travail et de la Fonction Publique n’a pas respecté le protocole additionnel signé récemment entre les parties. Mais à peine lancée, ladite grève a permis de relancer la machine d’enroulement et de la biométrie. C’est du moins ce que nous confie Moussa Doré.

« La grève qu’on a lancé a porté fruits. Parce que quand on a lancé la grève, le ministre de la fonction publique nous a appelé, rencontre où il a pris des engagements qu’il allait mettre tout en œuvre pour que le processus aboutisse. Et hier, j’ai constaté que la plateforme a été rouverte pour les contractuels qui restaient encore sans être enrôlés. Ensuite aujourd’hui la biométrie est lancée sur toute l’étendue du territoire, nous partons même au lancement comme ça à Coyah. Donc c’est déjà une avancée majeure, c’est ce qu’on avait réclamé. Parce qu’il y avait la lenteur dans le processus des travaux. Et puisque le ministre lui-même a pris des engagements et il est en train de les respecter, nous pensons que nous allons encore donner plus de chance à ce travail pour que tous ceux qui ne sont pas encore enrôlés, s’enrôlent et que ceux qui doivent faire la biométrie le fassent aussi pour que d’ici le 13 mai qu’on parte vers la partie des classes et que l’on sache quelles seront les personnes retenues pour être à la fonction publique » a-t-il indiqué avant de faire cette précision.

Sélectionné pour vous :  Dr Morissanda Kouyaté prévient: "Il faut qu'on le dise, ce n'est pas une crise qu'on peut résoudre en quelques jours"

« La grève n’est pas encore suspendue officiellement. Mais si le lancement de l’enrôlement est effectif, nous allons demander aux camarades de reprendre les cours, toujours en gardant à l’idée que si l’Etat arrivait à mettre un frein dans le processus, nous allons repartir vers la grève. Mais pour le moment, la grève n’est pas suspendue, parce qu’il n’y a pas encore eu une consultation à la base. Après le lancement, nous allons consulter la base pour décider la marche à suivre », a-t-il précisé.

A signaler que jusqu’à dimanche 05 mai 2024, ils étaient 1022 enseignants contractuels qui ne se sont pas encore enrôlés. Parmi eux, 218 qui ont créé les comptes dont ils ont oublié les mots de passe.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...