Sélectionné pour vous :  Sommet de l’Afrique sur la transformation au Zimbabwe : la Guinée représentée par son ministre des Télécommunications

Vers le retrait de la plainte contre l’enseignant N’valy Condé ? « Le ministre a dit qu’il ne va pas mettre en prison un enseignant »

Le ministre guinéen de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation aurait décidé de désister dans sa bataille judiciaire engagée au tribunal de Kaloum contre l’enseignant chercheur, N’valy Condé. Sauf changement de dernière minute, mais la plainte qui a été déposée par Guillaume Hawing sera retirée ce lundi, selon nos informations.

Alors que c’était ce 24 juillet, 2023, que le philosophe et enseignant chercheur, N’valy Condé devrait se présenter à la direction centrale de la police judiciaire pour donner sa version des faits, on apprend que le ministre Guillaume Hawing qui a porté plainte contre lui, a décidé d’abandonner la poursuite. Ce, grâce à la médiation faite par le secrétaire général du syndicat national de l’éducation, Michel Pépé Balamou selon nos sources. Joint au téléphone, le mis en cause a confirmé cette information avant d’expliquer le fond de la médiation entreprise et du compromis trouvé pour laver le linge sale en famille.

« Je confirme l’information. Nous avons rencontré le cabinet du MEPU-A à travers le secrétaire général du SNE, Michel Pépé Balamou qui a jugé nécessaire de laver le linge sale en famille. Ils m’ont demandé et je leur ai donné des explications. Après tout, ils ont décidé de retirer la plainte. Après tout, ils ont demandé à ce que celui qui a mis en ligne les relevés de notes soit révélé. Ce matin à travers certaines personnes, je suis parvenu à entrer en contact avec le ministre Guillaume. On a discuté, il m’avait dit ce qu’il avait à me dire et moi aussi je lui ai donné des explications. Il m’a fait comprendre que lui, sa volonté n’est pas de porter plainte contre quelqu’un, mais plutôt de savoir comment les relevés de notes se sont retrouvés sur les réseaux sociaux. Il a dit qu’il ne va jamais mettre en prison un enseignant, que lui il retire la plainte. Ainsi, il a demandé au chef de cabinet de retirer la plainte. Donc le linge sale est lavé en famille », a confirmé N’valy Condé au micro de Siaminfos.com.

Sélectionné pour vous :  Macenta : Les communautés de Kouankan s'engagent à préserver la forêt classée du pic de fond

Le ministre Guillaume avait porté plainte contre cet enseignant chercheur à l’université général Lansana Conté de Sonfonia pour « divulgation des données à caractère personnel en ligne, complicité avec des taupes pour balancer des informations administratives, mise en ligne d’un document sans l’autorisation du concerné ou des parents du concerné ». Ce, suite à l’analyse faite par le mis en cause sur les réseaux sociaux concernant les relevés de notes des trois premiers de la République au baccalauréat unique session 2023, toutes options confondues.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...