Sélectionné pour vous :  Retard dans le virement de salaire des fonctionnaires, baisse du budget des examens nationaux et paiement des arriérés des contractuels, le SNE se fait voix

Affaire Elhadj Doura : le parquet requiert la perpétuité contre certains accusés et l’acquittement pour d’autres

Le procès dans l’affaire d’enlèvement, de séquestration et d’assassinat de l’opérateur économique Elhadj Abdourahmane Diallo dit Elhadj Doura s’est poursuivi ce lundi, 27 novembre 2023 devant le Tribunal de première instance de Dixinn. Cette audience a été consacrée aux réquisitions du parquet et aux plaidoiries des avocats des différentes parties.

Dans ses réquisitions, le substitut du procureur, Fodé Moussa Conté a sollicité du tribunal, de déclarer les nommés Amadou Sacko, Oumar Barry (Béret rouge et garde présidentiel de son état), Elhadj Mamadou Diallo, Tony Akpo et Alpha Oumar Barry coupables des faits d’enlèvement, de séquestration et d’assassinat. Pour la répression, condamner ces accusés à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 30 ans.

Le substitut du procureur a requis les mêmes peines contre les trois accusés en cavale. Il s’agit du nommé Zimbabwe, Lama Kaba, Ibrahima alias B52. Il a demandé qu’un mandat d’arrêt soit décerné contre eux.

Dans la même optique, le représentant du ministère public dans ce dossier a demandé au tribunal de retenir les nommés Abdourahmane Bah, Mamadou Samba Diallo, Mamadou Diallo dans les liens de la culpabilité pour des faits de complicité d’enlèvement et de les condamner à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période sûreté de 30 ans.

Quant à Idrissa Diallo, Fodé Moussa Conté a sollicité sa condamnation à cinq ans de prison et au paiement d’une amende de 20 millions de francs guinéens pour des faits de recel.

Par contre, le substitut du procureur a demandé au tribunal de renvoyer Uchechyku Stanley, Calitus Okorom, Cibeku Ogocheukou et Sao Ndanema à des fins de la poursuite pour délits non constitués. Il a également requis l’acquittement pur et simple en faveur des accusés Oury Diallo, Naby Moussa Camara , Abdoulaye Yadi Camara, Thierno Ciré Sow, Mohamed Bafodé Camara, Mariama Camara, Mohamed Dady Bah et Amadou Oury Bah.

Sélectionné pour vous :  Guinée : la LGFP annonce la reprise du championnat national de ligue 1

Ces différentes réquisitions ont été favorablement appréciées par les avocats de la partie civile qui estiment que tous ces accusés ont chacun joué un rôle dans l’enlèvement, la séquestration et l’assassinat du défunt, Elhadj Doura.

Du côté des avocats de la défense, les avis sont partagés. Certains sont sortis satisfaits des réquisitions du substitut du procureur qui demande l’acquittement de leurs clients. D’autres par contre, dénoncent des réquisitions sévères contre leurs clients contre lesquels le représentant du ministère public a sollicité une condamnation à perpétuité.

Après avoir entendu toutes les parties, le président du tribunal a mis l’affaire en délibéré pour décision être rendue le 11 décembre 2023.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...