Sélectionné pour vous :  Ouverture des audiences criminelles à Faranah : un accusé condamné à 30 ans de prison pour avoir tué un jeune à cause d'une fille

Alpha Oumar Sacko sur son arrestation : « Moi jusqu’ici, je ne sais pas ce pourquoi j’ai été arrêté. Je n’ai pas eu de plaignant, de convocation »

Alpha Oumar Sacko, le président de l’Union nationale des boulangers de Guinée a été mis aux arrêts hier vendredi, 08 septembre 2023 et placé en garde à vue au commissariat central de police de Matam où il a passé sa première nuit. Pour l’heure, nous ignorons encore les vrais raisons de son arrestation puisqu’à l’en croire, rien ne lui a été notifié jusqu’à présent.

Joint au téléphone ce samedi, 09 septembre 2023 par la rédaction de Siaminfos.com, le mis en cause nous fait comprendre qu’il n’a reçu aucune plainte, encore moins de convocation pour justifier son arrestation. Mais, il reste convaincu que cela est en rapport avec la grève déclenchée par un groupe de boulangers à Hamdallaye, dans la commune de Ratoma.

« Moi jusqu’ici, je ne sais pas ce pourquoi j’ai été arrêté. Je n’ai pas eu de plaignant, je n’ai pas reçu de convocation. C’est seulement un mandat du procureur de Mafanco que j’ai vu. Je suis toujours au commissariat de police de Matam et j’attends que l’on me donne des explications. Parce que je ne me reproche de rien. Sauf qu’il y avait un jeune boulanger de Hamdallaye qui a été enfermé ici, on est venus pour demander sa libération. Donc, j’ose croire que cette arrestation pourrait avoir un lien avec la grève enclenchée par les boulangers de Hamdallaye », a-t-il indiqué.

Récemment, lors d’une manifestation, un boulanger avait été tué par balle à Hamdallaye. Cela a irrité les boulangers de cette zone qui ont enclenché une grève.

 

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Guinée : Les enseignants contractuels acceptent de passer un concours de formalité en signant un protocole d'accord avec le gouvernement
Laisser une réponse
Share to...