Sélectionné pour vous :  Conakry : le RAGED-Guinée accompagne des femmes victimes de violences basées sur le genre 

CNT: Vers le débat démocratique autour de la future constitution après celui d’orientation constitutionnelle en Guinée (inédit)

Après le débat d’orientation constitutionnelle qui a connu le défilé de quelques acteurs de la vie nationale devant les conseillers nationaux de la transition à l’hémicycle du palais du peuple, dans le cadre de la rédaction de la future constitution, un autre débat est en perspective. Il s’agit du débat démocratique. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le président du conseil national de la transition, Dr Dansa Kourouma, lors de la restitution d’un rapport des acteurs de la société civile guinéenne. Cet autre débat autour de la future constitution aura pour principale mission de discuter avec la population guinéenne autour de l’avant-projet avant l’adoption du projet proprement dit de la constitution par les conseillers nationaux.

L’avant-projet de la nouvelle constitution qui sortira après le débat d’orientation constitutionnelle doit faire l’objet d’un autre débat démocratique avec le peuple, avant l’adoption du projet de la constitution par les conseillers nationaux selon le président du CNT. A en croire Dr Dansa Kourouma, le verdict final revient au peuple par rapport à cette question.

<< Le dernier mot reviendra au peuple de Guinée qui se prononcera sur ce texte après un débat démocratique. Je vous dis bien, un débat démocratique. Parce que l’avant-projet qui sortira, fera l’objet d’un autre débat sur l’étendue du territoire national où nous allons discuter avec la population autour de l’avant-projet et recevoir des amendements qu’on arbitrera en âme et conscience et qui sera l’étape ultime pour aboutir à un projet après l’adoption par la plénière du CNT. Ce sont des parcours extrêmement importants>>, a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Mamou : ce témoignage des dernières « victimes » du régime feu Ahmed Sékou Touré

Plus loin, le numéro 1 du CNT a lancé un message fort à l’endroit du peuple de Guinée.

<< N’acceptons pas que les sceptiques prennent le pouvoir sur les progressistes ! C’est un combat de longue haleine. Il faut faire de telle sorte que ceux qui veulent le progrès de la Guinée, soient au-dessus. Nous sommes tous les guinéens, mais chacun n’aime pas la Guinée de la même manière.  Nous n’avons pas le même attachement avec le pays>>, a-t-il lancé.

Il faut souligner que cet autre débat occupera la troisième place autour d’une seule constitution. D’abord le débat sur le constitutionnalisme, ensuite le débat d’orientation constitutionnelle et peut-être enfin celui démocratique. Pour gagner cet autre pari, Dr. Dansa Kourouma a tendu la main à tous les acteurs sociopolitiques et professionnels du pays pour leurs suggestions.

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

 

 

Laisser une réponse
Share to...