Sélectionné pour vous :  Marcel Guilavogui: "Dadis était notre président et on avait confiance en lui. Mais, il nous a trahi"

Basket-ball : Les U 16 guinéens champions d’Afrique, triomphalement accueillis à l’aéroport de Conakry

Champion d’Afrique de Basket de sa catégorie, le Sily U16 a regagné Conakry dans la nuit du mardi à mercredi, 26 juillet 2023. Ces champions ont été accueillis triomphalement à l’aéroport International Ahmed Sékou Touré par des supporters. C’était en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports accompagné de plusieurs responsables de son département.

À sa descente de l’avion, Gassim Savané, Capitaine de l’équipe nationale de Guinée U16 a parlé de ce qui les a emmenés à ce sacre.

 »Ça a vraiment été une très grande fierté de pouvoir représenter la Guinée. C’est encore un plus grand honneur de pouvoir remporter la première coupe d’Afrique de notre pays la Guinée. Ça n’a pas été facile, on a tout donné, le meilleur de nous. On nous disait toujours de jouer avec le cœur et c’est cela qui nous a permis d’être champions », a dit le capitaine.

Dans son discours de circonstances, le ministre Béa Diallo a salué l’exploit des jeunes qui, selon lui est le fruit de plusieurs années de travail.

 »Je voudrais au nom du président de la République, du chef de gouvernement, au nom de tout le gouvernement et au nom du peuple de Guinée, dire félicitations aux champions. Félicitations pour cet exploit extraordinaire qu’ils viennent de faire et surtout dire que c’est la Guinée qui est en train de gagner aujourd’hui, c’est cette Guinée dont on rêve depuis très longtemps. Certainement, derrière cet exploit il y a eu énormément de travail, y a eu énormément de sacrifice mais je pense qu’on voit le résultat final. Mais, on doit regarder tout le travail qui a été mis derrière depuis des années et des années. Je pense qu’on ne devient pas champion d’Afrique à 16 ans comme ça, je pense que y a eu un travail qui se fait depuis plusieurs années à travers beaucoup de bénévoles, à travers une fédération qui accompagne son équipe mais à travers aussi une structuration intellectuelle et mentale. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire aujourd’hui que le colonel Mamadi Doumbouya donne de l’inspiration, donne de la fierté à cette Guinée. On a vu ces jeunes, ils se sont battus pour le ballon, ils voulaient mourir pour ce ballon parce qu’ils pensaient à leur pays », déclare le ministre.

Sélectionné pour vous :  Fédération guinéenne de football: le nouveau bureau exécutif sera élu en janvier 2024

Pour préserver cette jeune équipe, le ministre Béa Diallo estime qu’il faut impérativement une union entre les acteurs sportifs.

 »Ces gamins de 16 ans aujourd’hui, c’est l’avenir de demain. Mais pour que cet avenir puisse perdurer, il faut que nous gouvernement, vous fédération, vous les acteurs du sport et du basket, puissiez être soudés et structurés dans votre approche parce que ce qu’ils ont gagné aujourd’hui, on doit capitaliser ça de manière intelligente, amener ces jeunes à grandir, amener ces jeunes à finir leurs études, amener ces jeunes à être de vrais professionnels et peut-être un outil commun en place », a conclu le ministre de la Jeunesse et des Sports.

 

 Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...