Sélectionné pour vous :  Conakry : le rôle des maire face aux cas d'inondations défini par le ministre Mory Condé

Conakry: le mouvement boycott orange manifeste devant le siège de l’ARPT pour dénoncer la surfacturation des…

Ce lundi, 24 juillet 2023, le mouvement boycott orange était devant l’ARPT pour dénoncer la surfacturation dont sont victimes les citoyens de la part de cette société. Environ plus d’une heure, les manifestants ont scandé des slogans comme « Orange zéro, ARPT zéro, son directeur corrompu, les travailleurs de l’ARPT corrompus ».

À en croire Oumar Faro Kaba, coordinateur du mouvement boycott orange, ce sit-in résulterait de la non satisfaction des différentes requêtes du mouvement.

 »On avait eu à faire des requêtes au sein de l’ARPT qui ne sont malheureusement pas pris en compte. Ces hauts placés de l’ARPT au lieu de prendre nos requêtes en compte, jusque-là aucune réponse. De la bouche du nouveau directeur Mamadi Doumbouya, ils ont ténu des promesses.  Le tout premier sit-in qui devait avoir lieu, on a été contactés par la direction de l’ARPT notamment le nouveau directeur, nous demandant de sursoir au sit-in parce qu’il venait d’arriver. On a compris parce qu’on sait tous les conditions dans lesquelles l’ancien directeur est parti, on s’est dit de lui accorder du temps voir s’il va régulariser la situation comme il nous avait promis. Mais fort malheureusement, la situation perdure et on est là pour dire non, afin que l’État ou le président de la transition soit interpellé par rapport à cette situation », a fait savoir Oumar Faro Kaba.

Le mouvement demande la publication des résultats des audits de tarification. Selon Alpha Bayo, coordinateur de la maison des associations et membre du mouvement boycott orange, les responsables de l’ARPT refuseraient de publier les résultats qui estime-t-il, ne sont pas favorables aux sociétés de téléphonie.

Sélectionné pour vous :  Suspension d'un journaliste et de son site d'information par la HAC pour un mois: le REMIGUI dénonce une décision "sévère"

 »Depuis plus de 6 mois, l’ARPT avait engagé un audit sur la tarification en ce qui concerne les sociétés de téléphonie. Ce résultat est disponible mais comme le résultat n’est pas favorable à la société orange ou aux sociétés de téléphonie, on a préféré garder les résultats. Nous exigeons la publication de ces résultats afin qu’on puisse voir combien de fois les Guinéens ont été surfacturés depuis tout ce temps. Il faut que ça s’arrête maintenant, on ne va continuer dans ça. Tant que le gouvernement ne prend pas de dispositions pour diminuer la tarification de la connexion et des appels, on va continuer le combat. Dans les prochains jours, nous allons faire des sit-in devant le département de tutelle et pourquoi pas devant le siège d’orange », déclare-t-il.

Alors que certains accusent le mouvement d’être soutenu de façon indirecte par le concurrent, Alpha Boyo répond.

 »C’est des arguments, on est soutenus par personne. C’est par patriotisme que nous nous mobilisons pour défendre les intérêts supérieurs du peuple souverain de Guinée », dit-il.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...