Sélectionné pour vous :  Gabon : l’armée prend le pouvoir après la réélection d’Aly Bongo

Guinée : l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) signe sa nouvelle charte

L’alliance nationale pour l’alternance démocratique a procédé ce lundi, 24 juillet, 2023 à la signature de sa nouvelle charte. La cérémonie a mobilisé les partis membres signataires au quartier général de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Il était question de redéfinir les nouvelles stratégies pour exiger l’organisation des élections nationales, en vue de favoriser le retour à l’ordre constitutionnel.

Parmi les partis signataires de cette nouvelle charte, il y a l’Alliance démocratique pour le renouveau, La Guinée Moderne, la Guinée en marche, Nos valeurs communes, le parti du renouveau et du progrès, le parti socialiste, le parti République émergente et Moderne, le Rassemblement pour la République, l’union des forces démocratiques de Guinée, l’union pour la Guinée nouvelle, l’union nationale pour la prospérité, le parti des écologistes de Guinée et en fin, l’union démocratique pour le renouveau et le progrès.

Prenant la parole au nom de ses pairs, Dr Diao Baldé de l’UGN définit les objectifs de cette nouvelle charte.

« C’est pour voir une démarche pluraliste et participative en exigeant à tous les niveaux, locale, législative et présidentielle l’organisation d’élections libres et transparentes dans le strict respect des bonnes pratiques des lois électorales, c’est un des objectifs de la nouvelle charte. Former et informer les citoyens sur leurs droits et devoirs qu’ils contribuent à la construction de l’unité nationale, à la vie sociale, économique et politique du pays dans le respect des lois de la République. Identifier et dénoncer toutes les pratiques contraires à la loi et aux règles de bonne gestion aux auteurs publics. Développer les synergies entre les partis membres, mais aussi faire des alliances entre nous. Définir de commun accord des stratégies de campagne susceptibles de garantir la victoire de l’ANAD et de ses composantes. Définir une campagne favorisant une victoire collective à tous les niveaux des élections », a-t-il fait savoir.

Sélectionné pour vous :  Une mission du FMI à Conakry pour évaluer l'économie guinéenne : tous les aspects économiques passés au crible 

Après la signature des partis membres de la coalition ANAD, la parole est revenue à Cellou Dalein Diallo, président en exercice de cette coalition. En vidéo conférence, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée a exprimé sa satisfaction avant d’inviter les partis membres à un esprit de solidarité.

« Si nous sommes dans l’esprit de la charte, nous devons nous respecter et éviter de nous critiquer en public et ramener le débat à l’intérieur. On ne peut pas être dans une coalition et avoir des espaces pour discuter tous nos problèmes et aller au nom de la liberté de la presse s’attaquer à un collègue dans la presse. Je pense que c’est contraire à la discipline de la charte », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Il faut signaler que cette cérémonie de signature a connu également la présence de certains membres des forces vives de Guinée qui ont également réaffirmé leur volonté de mener le combat aux côtés de tous les acteurs pour le retour à l’ordre constitutionnel.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...