Sélectionné pour vous :  Grève générale et illimitée : Le syndicat de la Monnaie électronique demande à Orange Money, MTN MoMo, Ymo Ria, Western Union, MoneyGramme, Wely Wely, ...  de cesser toute activité

Commune urbaine de Kankan: des acteurs sociopolitiques réagissent au bilan de l’équipe sortante

Après la dissolution des conseillers communaux des communes urbaines et rurales du pays par le président de la transition le 27 mars dernier, place aux appréciations du bilan des équipes sortantes. Dans la commune urbaine de Kankan, les cinq années de service de Mory Colophon Diakité et son équipe sont différemment appréciées par les acteurs sociopolitiques. Si certains se réjouissent et félicitent l’ancien conseiller communal de Kankan, d’autres en revanche, trouvent ce bilan très négatif.

Pour Sékou Kaicha Cissé, activiste de la société civile, l’équipe de Mory Colophon Diakité mérite des félicitations après avoir doté Kankan de plus d’infrastructures.

« Je pense que le bilan est positif. J’ai suivi le passage de la mission des cours de compte à la commune urbaine de Kankan. C’est l’une des choses aujourd’hui dont il faut se féliciter, car la plupart des sessions communales qui ont été organisées ont vu la participation de nombreux acteurs à l’organisation de ces sessions et à la réalisation de nombreuses infrastructures dont nous ne pouvons vraiment pas finir de citer, même si ces réalisations sont le fruit de l’ANAFIC. Le fonctionnement de l’ANAFIC aujourd’hui passe par les collectivités, donc la commune urbaine de Kankan a bénéficié d’un certain nombre d’infrastructures qui ont été réalisées à travers la mairie de Kankan. Je pense que l’équipe de Mory Colophon Diakité a fait ses preuves dans un certain nombre de réalisations et dans la mise en place des commissions fonctionnelles », a-t-il martelé.

C’est sur les réseaux sociaux qu’Alhassane Dialawassa Kanté a commencé à critiquer la gestion du maire Colophon bien avant la dissolution des conseillers communaux. Aujourd’hui, il reste sur sa position et estime que le bilan de cette équipe reste négatif.

Sélectionné pour vous :  Labé : L’opération d’identification et de paiement des enseignants contractuels lancée par les autorités

« Sur le bilan de la mairie de Kankan, même si ces derniers temps Colophon avait manifesté sa volonté, le passage de Colophon à la tête de la commune n’a pas été reluisant, surtout au début. La mairie de Kankan était trop politisée ; il fallait être du RPG pour que tes points de vue soient pris en compte. La mairie avait pris parti et avait laissé Kankan. Même si l’arrivée des militaires a changé cette donne, il faut juste comprendre que le bilan de Mory Colophon Diakité et son équipe n’est pas totalement positif », a insisté Alhassane Dialawassa Kanté.

Autre chose qui a surpris Ibrahima Kalil Kouyaté, un autre activiste, c’est le changement de manteau des maires issus du RPG au lendemain du coup d’État.

« Pour ce qui me concerne, le meilleur candidat de Kankan était Moro Sidibé ; son programme était en faveur du développement de Kankan. Mais avec la pression du RPG, avec tout ce qu’ils savent faire, finalement c’est Colophon qui est passé. Mais quand vous avez vu la manière dont ce Colophon s’est rallié au tombeur d’Alpha Condé, on s’est posé beaucoup de questions. Et pour la plupart des Maires issus du RPG, ça a été le cas, donc il y a quelque chose qui gêne. Je pense que les personnes qui composeront la délégation doivent être des personnes qui portent les aspirations de la population », a conseillé cet activiste.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...