Sélectionné pour vous :  Urgent : le gouvernement guinéen dissout par la junte

Création de nouvelles communes rurales et urbaines: Ce qu’en dit Dr Ben Youssouf Keïta 

Les conseillers nationaux de la transition ont procédé le jeudi 18 janvier 2024, à l’examen et l’adoption du projet de loi portant création de 10 communes urbaines et 7 communes rurales en République de Guinée. Si la décision est décriée et rejetée par certains acteurs politiques, d’autres par contre y voient un grand avantage derrière pour les populations. C’est le cas de Dr Ben Youssouf Keïta, président du parti ACP.

A l’en croire, « nous saluons cette création de nouvelles communes et préfectures, parce que ça rapproche la population de l’administration. Moi je vis à Lambanyi, mais quand je dois faire des documents administratifs ou quand je dois toucher à mon salaire, je dois me déplacer de Lambanyi pour aller à Ratoma. Ça fait plus de 3 à 4 kilomètres. Si maintenant Lambanyi devient commune, j’aurais moins de difficultés pour m’y rendre », martèle Ben Youssouf Keïta avant de poursuivre:

« Et l’État a dit qu’il a les moyens pour construire des infrastructures et l’État a dit que la commune de Maneah, de Dubreka comme la commune de Lanbanyi, auront les mêmes conditions que les communes anciennes. Et les préfets auront les mêmes prérogatives et les mêmes moyens que les anciens. Donc, nous ne trouvons pas à redire. Nous pensons que c’est une bonne chose parce que ça va dans l’intérêt de la population », déclare le président de l’ACP

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Palais Mohamed V : deux promotions d’élèves-officiers médecins et élèves-officiers d’active prêtent serment
Laisser une réponse
Share to...