Sélectionné pour vous :  Reprise du rapatriement des Guinéens de la Tunisie : un cinquième convoi de 49 compatriotes accueilli à l'aéroport de Conakry 

Siguiri : deux boutiques d’or attaquées par des bandits lourdement armés, plusieurs millions de francs guinéens emportés

Des présumés bandits lourdement armés, ont attaqué deux boutiques où ils ont emporté plusieurs millions de francs guineens. L’acte s’est passé tard dans la soirée de ce lundi, 5 février 2024 dans les districts de Tomboko et Bembeta, tous relevant de la sous-préfecture de Doko, située à environ 45 kilomètres de la ville de Siguiri.
Selon nos informations recueillies sur place, c’est à bord de deux motos que les assaillants munis des armes PMAK ont fait irruption dans ces deux boutiques d’or pour faire leur opération.

À en croire les explications du docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, l’une des trois personnes victimes de ces attaques est grièvement blessée.

 »Nous avons été informés par les citoyens d’une série d’attaques dans deux boutiques d’or dans les districts de Tomboko et Bembeta, tous relevant de la sous-préfecture de Doko. Ainsi, nous avons dépêché une équipe médicale sur les lieux pour aller s’enquérir des réalités . Sur le terrain, nous avons compris que dans ces deux attaques, trois hommes tous des orpailleurs ont été victimes.
La première victime s’appelle Kaba Keita et aurait perdu 84 millions de francs guinéens, la deuxième victime du nom de Baba Fofana né en 1967 qui serait tombé dans l’embuscade alors qu’ils opèrent chez la première victime qui aurait perdu 4 millions de francs guineens et 40 kg d’or. En plus, il a été sévèrement poignardé dans plusieurs endroits de son corps à l’aide d’un couteau. La troisième victime s’appelle Oumar Condé, qui aurait été attaqué dans sa boutique et aurait par la suite perdu 27 millions de francs guinéens », a laissé entendre le médecin legiste.

Sélectionné pour vous :  Marc Yombouno titille le colonel Mamadi Doumbouya « Ce fils bien-aimé a troublé le bon voisinage pour chasser son père »

Aux dernières nouvelles, les assaillants après leurs opérations restent toujours dans la nature. Et, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri, Ibrahima 1 Camara a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de traquer les auteurs de ces attaques.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...