Sélectionné pour vous :  Arrestation de Sékou Bourgeois CAMARA à Kankan : l'AJRK et le SPPG se font entendre (déclaration)

Conakry: un dernier hommage rendu à l’humoriste Sow Baïlo à l’hôpital de l’amitié Sino-guinéenne

Après une longue lutte contre la maladie qui a finalement eu raison de lui, l’artiste comédien Mamadou Baïlo Sow, connu sous le nom Sow Baïlo, est décédé dans la nuit du vendredi à samedi 09 septembre 2023, à Conakry. Avant de regagner sa dernière demeure, un dernier hommage lui a été rendu ce lundi, 11 septembre par sa famille, ses proches et le monde guinéen de la culture. Le symposium a eu lieu à la morgue de l’hôpital Sino-Guinéen où il a passé l’arme à gauche.

Au cours de cette cérémonie funèbre, plusieurs artistes comédiens et humoristes ont exprimé leur regret face a la disparition de l’homme. C’est le cas de Aboubacar Camara, président de la fédération nationale des comédiens de Guinée, qui demande aux autorités de prendre soin de la famille du défunt.

« Sow a été notre maître, notre baobab, notre bibliothèque qui ne disparaîtra pas en Guinée. Sa disparition est un regret pour nous. La question que je me pose est-ce qu’on peut avoir son remplaçant en Guinée parce que lui seul peut tenir en haleine le public plus de 2 heures. Ce que je demande aujourd’hui aux autorités et ses fans, c’est de prendre soin de sa famille. Il a laissé des enfants et des femmes. Aujourd’hui, les gens sont nombreux ici mais après qui prendra soin de sa famille ? Donc, j’attire l’attention des autorités et nous artistes sur la question », martèle Aboubacar Camara.

Présent à ce symposium, l’humoriste Thierno Mamou dit pleurer un homme bien, qui a donné de la place à l’humour en République de Guinée.

Sélectionné pour vous :  Labé : les autorités de la transition annoncent les travaux que compte réaliser le CNRD en 2023

« Je retiens de lui un homme bien, un homme qui a donné de la place à l’humour, pas seulement en Guinée mais en Afrique. Nous allons toujours marcher sur ses pas. Personnellement, c’est un monsieur qui m’a beaucoup inspiré. Je me souviens encore quand j’étais très jeune, c’est la première personne que j’ai vue imiter quelqu’un. Il imitait le feu président Sékou Touré, mais aussi Lansana Conté. Je regardais ça sur la RTG à travers l’émission Rions un peu. C’est resté dans ma tête en tant qu’enfant. Mais quand j’ai grandi, l’homme, qu’est-ce qu’il était réellement? Sow Baillo, c’est quelqu’un qui a inspiré pas mal de jeunes. Si je suis dans l’humour aujourd’hui, c’est en partie grâce à lui. C’est une perte énorme pour nous artistes. Pour lui rendre hommage, c’est de continuer à perpétrer ce rire qu’il a toujours apporté aux Guinéens », témoigne l’humoriste.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...