Sélectionné pour vous :  Drame survenu à Kaloum : au moins 11 morts, plus de 80 blessés enregistrés (source)

Concours pour la fonction publique: des citoyens de Siguiri dénoncent la lenteur de la procédure pour l’obtention des documents demandés

Depuis l’annonce du concours de recrutement à la fonction publique par le gouvernement guinéen , ils sont nombreux ces citoyens à rallier la Mairie de Siguiri chaque matin dans le but de se procurer des documents demandés par les autorités pour être éligible à ce concours.


A 6 heures du matin de ce jeudi, 02 novembre 2023, la grande cour de la Mairie de Siguiri était déjà bourée de monde. Et à l’extérieur, on pouvait compter plus d’une centaine de personnes qui formaient une longue file d’attente, espérant obtenir ce précieux sésame.

Rencontré sur les lieux par notre correspondant, Mamadi Konaté venu depuis 6 heures du matin, dit n’être pas encore entré en possession de ses documents.

 »Moi, je suis venu depuis 6 heures du matin dans le but de faire le dépôt pour que je puisse rapidement obtenir mon extrait de naissance afin d’être éligible à ce fameux concours. Mais très malheureusement, ça me fait pratiquement deux semaines que je me présente ici, mais en vain. Il faudrait que les autorités essayent de revoir ça, sans quoi, nous serons les premiers grands perdants de ce concours de recrutement à la fonction publique », a martèlé Mamady Konaté

Si certains citoyens se plaignent de la difficulté liée au dépôt des dossiers, d’autres par contre évoquent un casse-tête par rapport à l’obtention du reçu de paiement.

 »Personnellement, j’ai rempli toutes les formalités mais jusque-là je n’arrive pas à entrer en possession de mon reçu de paiement qui me permettrait d’aller faire le dépôt au niveau de la Mairie. Le premier reçu qu’on prend pour les extraits de naissance, normalement, c’est à 60 000 francs guineens. Mais moi, j’ai payé le double pour que je puisse l’avoir rapidement mais jusqu’à présent je ne l’ai pas encore reçu. Et cela fait maintenant 3 jours que je continue de courir après ce reçu », a martèlé Abdoulaye Magassouba.

Sélectionné pour vous :  Kaloum : des travailleurs de la société Grands Moulins de Conakry de nouveau dans la rue

De leur côté, les agents de l’état civil accusent les citoyens de n’avoir pas accordé de l’importance à ces documents au moment où ils pouvaient les obtenir librement.

 »Nous faisons aujourd’hui notre mieux pour soulager les citoyens. Mais une chose est sûre, nous ne pourrons jamais satisfaire tout le monde avant le coup d’envoi de ce concours car, nous avons des milliers et des milliers de documents à traiter. Et malgré tout cela, des milliers de personnes continuent encore à faire des dépôts dans le but d’avoir gain de cause avant le début des concours. Tellement que nous sommes aujourd’hui débordés, nous venons tous les jours au travail, y compris les dimanches. Et nous restons chaque jour jusqu’à tard la nuit et tout ça pour satisfaire les citoyens. Même avec tous ces efforts, nous ne pourrons jamais satisfaire tout le monde. Moi, j’accuse aujourd’hui les citoyens d’être les seuls responsables de ce problème car ils n’ont pas accordé de l’importance à ces documents sauf quand on a annoncé l’organisation du concours de recrutement. Et c’est vraiment dommage », a fustigé cette dame de l’état civil.

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...