Sélectionné pour vous :  Journée des élites de l'école guinéenne: les lauréats des différents examens nationaux récompensés par les autorités

Diécké (Yomou): Bientôt une nouvelle usine de traitement de caoutchouc

Dans son discours de ce lundi 24 juillet 2023 à l’occasion du lancement du processus de paiement des arriérés de pension de 155 anciens travailleurs de la société guinéenne de palmier à huile et d’hévéa, le Directeur général de la SOGUIPAH a annoncé la création d’une quatrième usine au sein de cette entreprise publique d’exploitation des ressources forestières dans la préfecture de Yomou. L’avocat Fodé Mourana Soumah attribue ce mérite à la gouvernance CNRD.


« Grâce à la vision du CNRD, à sa tête le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la République, à travers sa politique de refondation verte implémentée par le ministère de l’agriculture et l’élevage, en moins de deux ans pouvoir, la SOGUIPAH sous CNRD s’apprête à lancer dans les jours à venir les travaux de construction d’une usine de traitement de caoutchouc d’une capacité de six tonnes à l’heure. Cela lui permettra à coût sûr de multiplier ses capacités de production par trois. Chose qui était attendue depuis plusieurs années », dit-il.

Poursuivant, Fodé Mourana explique en grande ligne la composition technique de la SOGUIPAH et ses capacités actuelles de production. Une façon pour lui de montrer au public présent l’impact positif que la construction de la nouvelle usine de traitement de caoutchouc pourrait avoir à la fois pour l’État guinéen en termes de rendement mais aussi pour les populations locales en terme d’emploi des jeunes.


« La SOGUIPAH est un ensemble de trois unités industrielles à savoir, une usine de traitement de caoutchouc d’une capacité de production de deux tonnes par heure, une huilerie de 10 tonnes par heure et une savonnerie de 2 400 tonnes de savons par an. Au-delà de ses propres plantations, la SOGUIPAH est approvisionnée en matière première par près de 10 mille planteurs qu’elle encadre. Elle dispose également de mille kilomètres de pistes rurales reliant les différentes plantations. Cette fierté nationale, avec plus de 4 mille employés directs, est entièrement dirigée par des nationaux », rappelle-t-il.

Sélectionné pour vous :  Interdiction d’exportation du riz par l’Inde : les assurances du ministre guinéen de l’Agriculture, Mamadou Nagnalen Barry

Pour rappel, la société guinéenne de palmier à huile et d’hévéa SOGUIPAH est une société publique à capital entièrement souscrit par l’État guinéen. Créée en 1987, elle dispose d’une concession de plus de 20 mille hectares dont environ 10 mille sont actuellement en exploitation selon les informations du directeur général de la société basée dans la commune rurale de Diécké, à environ une soixantaine de kilomètres de N’zérékoré, la capitale régionale.

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...