Sélectionné pour vous :  Programme de référence intérimaire (PRI) en Guinée : vers la tenue d’une table ronde des bailleurs de fonds pour mobiliser 4 milliards de dollars

Justice : le procureur de Boké et le juge de paix de Boffa suspendus pour « faute professionnelle »

Dans un arrêté numéro 1994 en date de ce 06 juin 2023, le ministre de la justice et des droits de l’homme a procédé à la suspension de Lansana CISSE, Magistrat, Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Boké de ses fonctions pour faute professionnelle contraire à son serment de magistrat en conditionnant la mise en liberté de feu Mansour BAH au paiement de la somme de trois millions de francs guinéens (3000 000 gnf), lequel non-paiement a occasionné le traitement non diligent de la procédure en complicité avec le Juge d’instruction en charge du dossier jusqu’à ce que mort s’en est suivie en soumettant la mère de la victime en une forme d’harcèlement moral.

Dans un autre arrêté numéro 1995, Alphonse Charles Wright a aussi suspendu Ibrahima SOW, Magistrat, Juge de paix de Boffa de ses fonctions pour faute professionnelle contraire à son serment de magistrat en sollicitant des personnes condamnées dans une affaire correctionnelle jugée par lui-même, le versement des amendes à hauteur de soixante-dix millions (70 000 000 GNF) via son numéro orange money, lesquels montants ont été utilisés à des fins personnelles en dépit de l’appel formé par le Parquet Général contre la décision de condamnation par laquelle ces amendes ont été recouvrées en dehors de toute procédure légale en la matière.

Ci-dessous les copies de ces arrêtés de suspension !

 

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Labé : voici le nouveau visage de la morgue de l'hôpital régional après sa rénovation 
Laisser une réponse
Share to...