Sélectionné pour vous :  Labé : des acteurs politiques réagissent à la remise en liberté de Amadou Damaro Camara

Stabilité des prix des denrées: la ministre du Commerce menace de sévir contre des commerçants qui violeront le protocole d’accord

Depuis un certain moment, les prix des denrées de première nécessité connaissent une hausse en Guinée. Il s’agit notamment du riz, du sucre, l’oignon et la farine. Face à cette situation, le ministère du Commerce, la douane et la chambre de commerce de Guinée ont signé mardi, 30 janvier 2024, un protocole d’accord pour la stabilité des prix sur le marché.

Au cours de cette rencontre, la ministre du Commerce a promis de sévir contre les contrevenants.

« C’est en travaillant en synergie qu’on peut faire de meilleurs résultats pour l’intérêt de la population. Si nous nous sommes engagés à contribuer à l’allègement du panier de la ménagère, nous devons être transparents dans tout ce que nous faisons. Et comme le protocole n’est pas fermé, si à un moment donné de la mise en œuvre nous rencontrons des difficultés qui sont palpables et objectives, nous pouvons nous retrouver encore », indique la ministre avant d’ajouter:

« Mais ce que nous n’allons pas tolérer, c’est d’appliquer unilatéralement des prix qui ne sont pas dans le protocole. C’est pourquoi nous exigeons à ce que vous les grossistes, vous vendez avec des factures. Ça nous aide à connaître le circuit de distribution et les détaillants qui vont se mettre dans cette pratique seront connus », a averti la ministre du Commerce.

Louapou Lamah pousse le bouchon un peu plus loin et indique que son département va mettre à la disposition des populations, un numéro vert pour dénoncer les commerçants qui se livreront à la violation du contenu du protocole.

Sélectionné pour vous :  Sega Diallo répond aux détracteurs : « Les deux stades nécessitent un investissement de plus de 30 millions de dollars »

« C’est le lieu pour moi de rappeler l’existence du numéro vert le 142. Nous devons tous contribuer à ce que les prix contenus dans ce protocole soient respectés », a-t-elle lancé.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...