Sélectionné pour vous :  Siguiri : un jeune orpailleur tué par des bandits lourdement armés qui ont mis à sac sa boutique d'or

Me Amadou DS Bah sur le témoignage de Mandian Sidibé : « Nous croyons entièrement à tout le récit qu’il a fait à la barre »

Depuis plusieurs semaines maintenant, des témoins se relaient à la barre du tribunal criminel de Dixinn dans le cadre du procès des évènements du 28 septembre 2009. En début de semaine, l’ancien journaliste aujourd’hui directeur général de l’Office guinéen de publicité (OGP), a livré son témoignage. Si certains avocats de la défense ont tiré à boulets rouges sur Mandian Sidibé, ceux de la partie civile lui tirent chapeau.

Interrogé sur le témoignage de ce dernier, Me Amadou DS Bah dit lui faire confiance :

« Nous nous croyons entièrement à tout le récit qu’il a fait à la barre parce que c’est quelqu’un de crédible. Nous l’avons suivi ici depuis plusieurs années. Je crois que ces déclarations auraient pu permettre l’inculpation de certaines personnalités de ce pays. Malheureusement, ça n’a pas été le cas mais ce qui est important, aujourd’hui, nous avons la certitude et surtout la confirmation que deux camions ont transporté des corps à Faban. Et ça, nous l’avions déjà appris depuis plusieurs années au cours de la procédure mais aujourd’hui c’est confirmé par quelqu’un qui est crédible, qui est un haut fonctionnaire de l’État. Je pense que de ce côté le tribunal va certainement nous suivre dans notre demande de transport judiciaire pour aller à Faban et éventuellement explorer les environs, cela va permettre de localiser ces fosses communes même si c’est assez difficile de le faire, mais c’est important que le tribunal se rende sur les lieux pour pouvoir identifier le reste de ces personnes qui ont été sauvagement assassinés au stade », a-t-il martelé dans une interview réalisée par refletGuinée.

Sélectionné pour vous :  Siguiri : un jeune orpailleur tué par des bandits lourdement armés qui ont mis à sac sa boutique d'or

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...