Sélectionné pour vous :  Démocratie africaine : « Les réformes institutionnelles du début des années 90...ont atteint leur limite » (Bah Oury)

Des incendies à répétition à Conakry : Abdoul Sacko ne croit pas à la théorie du complot 

Depuis le mois de décembre 2023 jusqu’à maintenant, la Guinée fait constamment face à une série d’incendies. Et ce sont généralement les lieux stratégiques du pays qui sont ciblés. Une situation qui préoccupe les acteurs à tous les niveaux. C’est le cas également du coordinateur national du forum des forces sociales de Guinée.

Interrogé par rapport à cette triste réalité dont le pays est confronté aujourd’hui, Abdoul Sacko indique qu’il faut diligenter des enquêtes pour ne serait-ce que trouver des indices pour situer les vraies causes de ces incendies à répétition en Guinée. Par ailleurs, l’activiste de la société civile désapprouve la théorie du  »complot » annoncé par le gouvernement.

« Lorsque vous voyez comment des citoyens peuvent mourir en prison en un temps record et qu’on nous offre des communications comme la chaleur qui les tue. Lorsque vous voyez des incendies ça et là et au même moment, que le même État, il y a 4 mois, que c’est dans l’ordre normal des accidents industriels. Vous voyez, ce même Etat nous offrir de la comédie cette fois-ci, en nous parlant du complot, en nous parlant du sabotage, mais sans donner aucun indice sur la base des enquêtes pour dire, voilà la raison. C’est qu’on a atteint la limite », a-t-il déclaré.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Siguiri: six tonnes de faux médicaments incinérées par les autorités
Laisser une réponse
Share to...