Sélectionné pour vous :  Guinée : 977 610 ménages dont 4 860 075 personnes vivent dans l'extrême pauvreté, selon le rapport RSU du FDSI

Dissolution des conseils communaux : ce qu’en dit le président de l’association nationale des communes de Guinée

Dans un décret rendu public mercredi, 27 mars 2024, le président de la transition a dissous les conseils communaux sur l’ensemble du territoire national. Une décision que Mamadi Doumbouya justifie par l’expiration de leur mandat. Quelques heures après cette décision, un de nos reporters a interrogé Oumar Camara, maire de la commune urbaine de Faranah et président de l’association nationale des communes de Guinée.

Oumar Camara dit à haute voix qu’il n’est point surpris de cette décision du chef de la junte.

« En décembre, ça a été annoncé par le président de la République dans son discours où il dit que d’ici la fin du premier trimestre, qu’ils vont dissoudre tous les conseils communaux sur toute l’étendue du territoire. Comme motif, que les mandats ont expiré. Donc si c’est fait hier, je pense que c’est une option que le chef de l’État actuel a décidée », a martelé notre interlocuteur.

Pourtant, l’ancien ministre de la Justice avait instruit des injonctions contre les maires des communes urbaines et rurales à qui, on a interdit de sortir de la Guinée.

« C’est suite à ça, je crois qu’il y a eu dissolution du gouvernement. Je crois que les procureurs qui sont dans les différents tribunaux, chacun travaille à sa façon parce que la majeure partie des régions ont arrêté le processus. C’est seulement dans la région de Labé où ça continuait mais comme maintenant le décret dit que la dissolution le motif, c’est pour expiration de mandat, donc pour nous, y a pas soucis à ce niveau », a-t-il indiqué.

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Ansa Diawara à ceux qui critiquent le calendrier des examens : "Nous sommes autant Guinéens et musulmans qu'eux..."
Laisser une réponse
Share to...