Sélectionné pour vous :  Cas des binationaux Bafodé Diakité et Mohamed Simankan: " A un moment donné, il faut que les familles s'impliquent"

Dr Ibrahima Sory Diallo sur le cas des Mairies : « Il est crucial d’avoir des administrateurs intérimaires si… » 

Cela fait plusieurs jours depuis la dissolution des conseils communaux sur toute l’étendue du territoire national. Et depuis, quelques uns seulement ont été remplacés. Pourtant, il faut qu’ils soient vite remplacés pour le bon fonctionnement de l’administration locale, selon certains acteurs politiques.

Dans le décret portant dissolution des conseils communaux, il était aussi indiqué que les secrétaires généraux vont assurer la relève, en attendant la nomination des délégations spéciales. Mais pour Dr Ibrahima Sory Diallo de l’ADC-BOC, il est impératif de procéder dès maintenant à l’installation de ces délégations spéciales. Ou à défaut de trouver des administrateurs intérimaires pour ces municipalités. L’acteur politique pense que c’est la solution pour faire fonctionner l’administration à la base.

« Vous n’êtes pas sans savoir que le dialogue mis en place ne fonctionne plus, et même s’il y a dissolution des conseils communaux, cela signifie qu’il doit y avoir automatiquement des remplaçants. Les municipalités ne peuvent pas rester sans administration. Il est donc crucial d’avoir des administrateurs intérimaires si les principes de désignation ne sont pas encore finalisés au niveau du MATD. Les listes sont en suspens, et nous ne savons pas quels sont les quotas à répartir par structures. Il y a toujours une dichotomie non résolue. Je pense qu’il aurait fallu régler cela en amont avant d’appliquer cette disposition », a-t-il fait savoir.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Guinée : le gouvernement et la SEG lancent officiellement le 22e congrès de l'Association Africaine de l'Eau et de l'Assainissement 
Laisser une réponse
Share to...