Sélectionné pour vous :  Attaque de la Maison Centrale: le système de sécurité de la Guinée est-il défaillant ? Par Mohamed Lamine Souaré

Edouard Zotomou au Premier ministre Bah Oury : « Il ne faut pas qu’on continue à jouer de la comédie en faisant les mêmes jeux.. »

Dr Edouard Zotomou Kpogomou lance un message à l’endroit du Premier ministre guinéen. Le président de l’Union démocratique pour le renouveau et le progrès demande à Amadou Oury Bah de tout faire pour trouver solution aux problèmes qui assaillent la transition guinéenne.

Selon cet acteur politique qui s’est confié à notre rédaction, les attentes de tous les acteurs de la vie sociale et politique de notre pays, c’est de trouver une issue favorable à la transition en cours. Pour gagner ce pari dit-il, le Premier ministre, Bah Oury doit jouer un rôle de premier plan pour trouver des pistes de solution durable.

« Nous, nous disons au Premier ministre, il ne faut pas qu’on continue à jouer de la comédie en faisant les mêmes jeux qui étaient là. Quand vous venez pour résoudre un problème, posez le problème en termes entiers, mais il ne faut pas venir chercher des contournentes. Il ne s’agit pas encore une fois de regrouper les gens pour dire que nous allons discuter de ceci et de cela. Les problèmes existent et ils sont connus de tous, de lui tout comme de nous autres. Il vaut mieux qu’on aille directement à la solution. Nous sommes en train de lui dire de faire tout pour résoudre les problèmes liés à cette transition. Ce sont des solutions de longues durées qu’il faut trouver, ce ne sont pas des solutions populistes qu’il faut trouver comme on est en train de voir », a-t-il lancé avant de se prononcer sur les mains tendues du premier ministre à l’endroit des acteurs sociopolitiques pour un dialogue inclusif.

Sélectionné pour vous :  Alsény Farinta sur les conditions de vie difficiles des Guinéens : « Il ne faut même pas exclure un éventuel soulèvement populaire spontané pour demander le départ du CNRD »

« Le cadre de dialogue qui a été mis en place a été d’ailleurs décrié. Même la CEDEAO a dit de trouver un autre cadre de dialogue. Mais s’il (le premier ministre) continue à dire aux gens de venir dans ce cadre de dialogue là, c’est comme si on foulait au pied les accords qui ont été signés », a-t-il laissé entendre au micro de Siaminfos.com

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...