Sélectionné pour vous :  Koundara : vers la tenue de la 2ème édition du Festival des Arts du Badiar (FESTAB)

Élection à la Feguifoot : Le Camp de Bouba Sampil s’oppose à la réintégration de la liste de Mathurin et fait des propositions de sortie de crise 

A travers un courrier adressé le 06 décembre 2023 au Premier ministre, Chef du gouvernement, le camp de Bouba Sampil a tenu à donner sa position par rapport à la crise autour de l’élection du comité exécutif de la Feguifoot.

Dans ce courrier, le Président du AS Kaloum et son groupe se sont catégoriquement opposés à la réintégration de la liste de Mathurin Bangoura déjà éliminée, car pour eux, les statuts de la FEGUIFOOT, qui prévoient une Commission électorale de recours, organe juridictionnel interne, dont les décisions sont définitives et non contestables par aucune instance gouvernementale (article 13.3 du code électoral), ont été validés par tous les membres statutaires. Donc, disent-ils, ces textes doivent impérativement être respectés pour nous permettre d’être crédibles aux yeux des instances internationales.

« Compte tenu de tout ce qui précède, toute démarche visant à ramener une liste déjà invalidée par ladite commission serait perçue comme une violation flagrante de nos textes. Au regard de l’expérience de 2021 qui a apporté, sous l’égide de la FIFA, le Comité de normalisation (CONOR), nous déconseillerons de suivre cette voie susceptible de nous mener vers une situation non souhaitable ».

Pour sortir de la crise, l’équipe de Bouba Sampil propose aux autorités de signer un engagement sur l’honneur des trois candidats en lice sous l’arbitrage de la Primature dont les grandes lignes sont les suivantes :

– Partager des postes hors COMEX et des commissions permanentes de la FEGUIFOOT

– Organiser une assemblée extraordinaire en vue d’élargir le nombre des membres de COMEX de 13 à 23 comme le cas du Sénégal pour inclure d’autres membres des listes perdantes.

Sélectionné pour vous :  Vers le recrutement des enseignants contractuels communaux en Guinée ? : cette mise au point du secrétaire général du ministère du Travail

Toutefois, ils disent être ouverts à toutes les formes de consensus pouvant nous sortir honorablement dans cette crise qui n’a que trop duré.

Ci-dessous la copie de ce courrier !

Laisser une réponse
Share to...