Sélectionné pour vous :  Siguiri : un orpailleur meurt après avoir été mortellement frappé à la tête par son jeune frère lors d'une dispute 

Élection du bureau de l’Ordre des pharmaciens : le ministre de la santé accusé de s’immiscer dans le processus 

Le 1er juin prochain, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens de Guinée doit renouveler son bureau à travers une élection. À quelques semaines de cette élection, des irrégularités sont signalées par Dr Abdourahamane Kanté, membre du bureau sortant. Il accuse le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique de s’immiscer dans le processus d’organisation.

Dr Abdourahamane Kanté accuse l’actuel ministre de faire flèche de tout bois pour « influencer » l’élection pour mettre à la tête de l’organisation un homme de son choix.

« Ceux qui veulent prendre la tête de notre ordre parce qu’ils sont soutenus par des gens qui sont en haut, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Sans risque de se tromper, c’est le ministre en personne que j’accuse parce que c’est lui le maître d’ouvrage. C’est lui qui a mis la commission en place, qui a constitué tout. Tout part de lui et tout revient à lui et c’est lui qui est l’acteur principal de tout ça. Donc, on ne peut accuser que lui. S’il accepte des gens qui ne répondent pas aux conditions requises pour être président de l’ordre, qui est-ce qu’on va accuser, si ce n’est pas lui », s’interroge le pharmacien avant de poursuivre:

« Pour présider aux destins de la pharmacie, ici comme ailleurs, tu ne peux avoir ton diplôme engagé plusieurs fois. Ce n’est pas honnête. Ces gens qui encaissent l’argent de l’État sans faire le travail et qui veulent se présenter pour être président de l’ordre, c’est totalement incompréhensible », a-t-il dit.

 

Sélectionné pour vous :  AKB envoie des piques à Kaba Diawara : "Un entraîneur est tenu aux résultats, tout le monde le jugera sur les résultats"

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...