Sélectionné pour vous :  Préavis de grève du mouvement syndical : le Conseil national du dialogue social mandaté pour entamer des discussions...

Elhadj Karamo Kaba de Kankan : « Tous ceux qui ont jeûné ce lundi avec des doutes ont outrepassé la sunna du Prophète Mohammed »

Comme chaque année, le début du mois de Ramadan suscite assez de polémiques chez les fidèles. Cette année encore, le sujet divise les musulmans en République de Guinée. Malgré le communiqué annonçant la non-observation de la lune par le Secrétariat Général des Affaires Religieuses, de nombreux musulmans ont jeûné à travers le pays. Pour éclairer et rappeler aux musulmans ce que le Prophète a dit à ce propos, le grand imam de Kankan s’est exprimé sur cette actualité qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Pour ElHadj Karamo Bangaly Kaba, les musulmans doivent suivre le chemin laissé par le Prophète Mohammed (paix et salut sur lui). Il va jusqu’à dire que ceux qui ont jeûné avec ce doute ont complètement délaissé la sunna du Prophète Mohammed, paix et salut sur lui.

« Hier était le 29ème jour du mois de Chabban, c’est aujourd’hui qui est le 30ème. Il y avait une commission dans la région, hier jusqu’à 21 heures, la commission était en contact avec Conakry, nulle part à travers le pays la lune n’a été observée. C’est ainsi que j’ai demandé aux fidèles de laisser la journée de ce lundi comme l’a dit le Prophète Mohammed, paix et salut sur lui. Le Prophète Mohammed, paix et salut sur lui, a dit : « Jeûnez quand vous observez la lune et mettez fin au Ramadan lorsque vous observez la lune. Il se peut que la météo ne vous permette pas d’observer la lune le 29ème jour, dans ce cas complétez le mois à 30 jours, mais si c’est le 30ème jour, jeûnez. » Tout fidèle qui jeûne au 29ème jour avec des doutes n’a pas respecté la sunna du Prophète Mohammed, paix et salut sur lui. Tous ceux qui ont jeûné aujourd’hui ont outrepassé la sunna du Prophète Mohammed, paix et salut sur lui, parce qu’ils n’ont pas observé la lune. Ce que les gens refusent de dire, c’est que les religieux ont délaissé Dieu et les livres saints pour se focaliser sur la Mecque. Nous sommes au même niveau que la Mecque dans la religion, la seule différence est que la Kaaba se trouve là-bas. Nous sommes au même niveau dans le Coran, nous sommes au même niveau dans les hadiths », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Lutte contre l'insécurité à Kankan : le chef de l'Agence régionale de l'ONT échange avec les tenanciers de bars, hôtels et motels

Il faut rappeler que c’est le mardi, 12 mars 2024 qui est officiellement déclaré comme le début du mois de Ramadan par le Secrétariat Général des Affaires Religieuses.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...