Sélectionné pour vous :  Baccalauréat Unique : Le ministre du Budget lance les premières épreuves à Kaloum 

Siguiri : des femmes de Léro dans la rue pour exiger le départ d’un responsable de la SMD

Elles étaient nombreuses ces femmes du district de Lèro relevant de la sous-préfecture de Siguirini située à environ 165 kilomètres du centre ville de Siguiri à sortir massivement pour ériger les barricades ce mercredi, 20 septembre 2023 afin de demander le départ immédiat d’un responsable de la société minière de Dinguiraye.

Selon nos informations recueillies sur place, ces femmes manifestantes reprochent à ce responsable de la sécurité de la SMD d’être le principal instigateur qui oblige cette société minière à refuser d’employer les jeunes natifs de la localité.

À en croire les témoignages de dame Fatoumata Cherif, des femmes manifestantes ne vont jamais libérer la route tant que le nommé Sacko ne quitte pas la société minière de Dinguiraye (SMD).

« Nous les femmes de Léro dans la sous-préfecture de Siguirini sommes sorties massivement ce mercredi, 20 septembre 2023 pour venir mettre des barricades afin de demander le départ immédiat d’un responsable de la société minière de Dinguiraye (SMD). Déjà, nous savons toutes que c’est ce dernier qui est à la base de tout ce qu’on est en train de connaître aujourd’hui comme souffrance. C’est bien lui qui pousse aujourd’hui la société à refuser d’employer nos enfants. Pourtant, cela est inclu dans le contenu local. Nous sommes tous les jours impactés par les activités minières de cette société, nous avons perdu nos terres cultivables au profit de cette société. Et c’est elle qui refuse encore de respecter le contenu local. Nous avons déjà par le passé informé le préfet de Siguiri qui jusqu’à présent refuse de prendre une décision importante au profit de sa paisible population. Et, il a préféré abandonner sa population à la merci de la société minière. Nous avons appris ce soir que le préfet lui-même compte effectuer le déplacement ce jeudi 21 septembre sur Léro pour venir nous demander de libérer la route, alors nous allons l’attendre de pieds fermes », a déclaré la responsable des femmes de Léro.

Sélectionné pour vous :  Guinée/Justice : Vers une profonde réorganisation au sein de la CRIEF

De leur côté, les responsables de la société minière de Dinguiraye (SMD) se sont abstenus de tout commentaire et préfèrent attendre l’arrivée des autorités préfectorales dès ce jeudi afin de mettre les choses au clair.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...