Sélectionné pour vous :  Révélations accablantes de Marcel Guilavogui: voici la réaction des avocats de capitaine Moussa Dadis Camara

Retour à l’ordre constitutionnel : Le FNDC en offensive diplomatique à l’international pour « contraindre le CNRD à respecter ses engagements »

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à travers son Coordinateur ne veut pas rester bras croisés face au glissement qu’il pense menacer le calendrier de la transition guinéenne. Pour cela, Fonikè Mengué est depuis quelques semaines en offensive diplomatique à l’international pour mettre la pression sur la junte au pouvoir, dit-on.

Après les États-Unis où il a été reçu dans plusieurs institutions étatiques, le Coordinateur national du FNDC annonce de nouvelles destinations pour échanger avec les dirigeants de la communauté internationale.

« La mission aux États-unis s’achève avec une note de satisfaction où des rencontres très prometteuses ont eu lieu relatives à l’avenir du combat démocratique et de libertés dans le monde et notamment dans notre pays, la Guinée. À présent focus sur de nouvelles destinations dont entre autres la rencontre de certaines grandes figures du monde et amis de la Guinée pour leur implication effective afin de freiner la dictature naissante en cours caractérisée par le brouillage des ondes et la fermeture de certains médias sans oublier l’emprisonnement arbitraire des voix dissonantes du régime militaire et le blocage de l’internet qui a duré plus de 3 mois », a-t-il indiqué.

A en croire l’activiste, l’objectif de cette offensive diplomatique consiste à pousser ces dirigeants du monde « vers une synergie d’actions diplomatiques afin de stopper la junte guinéenne dans ses velléités funestes et antidémocratiques de confisquer le pouvoir et surtout le contraindre de respecter ses engagements d’organiser les élections présidentielles avant la fin de l’année 2024 », a dit Fonikè menguè.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Table ronde sur l’eau : la Guinée plaide pour le rehaussement de la participation de la Banque mondiale
Laisser une réponse
Share to...