Sélectionné pour vous :  Labé : un léopard mâle agresse deux adultes, à Tougué

Fin des négociations tripartites : le gouvernement, le mouvement syndical et le patronat signent le fameux protocole d’accord

Le gouvernement, le syndicat et le patronat ont procédé dans la nuit de ce mardi à mercredi, 15 novembre 2023 à la signature du protocole d’accord sur les acquis obtenus pendant les négociations, notamment l’augmentation de la valeur monétaire du point d’indice salarial à hauteur de 35% avec échelonnement jusqu’en juillet 2025. A cela s’ajoute également l’augmentation des primes de transport et de logement à 450 mille francs guinéens. Ce protocole d’accord signé, est le fruit de plus de trois mois de discussions entre les parties.

Après plus de 12h de discussions (15h-3h du matin), la fumée blanche est enfin sortie, les parties se sont entendues autour d’un protocole d’accord qui a été signé par les ministres du Travail et de la Fonction Publique, de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, du Budget, ainsi que les représentants de toutes les structures syndicales et le patronat. L’opportunité a été donnée à la présidente de la commission de médiation de présenter le contenu dudit protocole d’accord.

« Après avoir évalué tous les points de la plateforme revendicative, les parties sont convenues de ce qui suit: de la valorisation du point d’indice à hauteur de 100%, toutes les catégories de fonctionnaires et pensionnés, de la majoration des indemnités de transport et de logement à hauteur de 500 mille francs guinéens, chacune. Résolution : les parties conviennent de revaloriser la valeur monétaire du point d’indice à hauteur de 35%, de sa mise en valeur en vigueur, le 31 décembre, 2023, toutes les catégories de fonctionnaires et pensionnés de l’Etat. Cette majoration sera payée comme suit: 20% à partir de fin janvier, 2024, 5% à partir de fin juillet 2024, 5% à partir de fin décembre 2024 et 5% à partir de fin juillet, 2025. En ce qui concerne les indemnités de logement et de transport, les parties conviennent de valoriser et uniformiser ces indemnités à hauteur de 450 mille francs guinéens, chacune, payant à partir de fin janvier 2024 », a lu Aminata Dounoh.

Sélectionné pour vous :  Labé : un léopard mâle agresse deux adultes, à Tougué

Selon le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, cette conclusion est une victoire pour la classe ouvrière, pour le syndicat et le gouvernement guinéen, représentant le président de la transition pour la circonstance.

« C’est une victoire pour la classe ouvrière et pour le syndicat. Parce que l’augmentation de salaire qui est là est bénéfique pour tout le monde. Ce que vous avez obtenu, vous l’avez obtenu pour l’ensemble des travailleurs guinéens. C’est vrai qu’il y a eu assez de tractations, mais derrière, chacun voulait le bonheur des travailleurs. Donc pour moi, c’est une victoire pour tout le peuple de Guinée, mais aussi pour le président de la République », a déclaré Mory Condé.

Les parties sont convenues également à ce que la prime de départ soit rehaussée à hauteur de deux mois et demi pour les retraités. Un moment historique pour le mouvement syndical, selon le porte-parole de la commission syndicale de négociations qui a annoncé la suspension du préavis de grève lancé par les syndicalistes.

« C’est un moment historique pour le mouvement syndical. Parce que la défense des intérêts matériels et moraux a été assurée à plusieurs dimensions. Nous disons au gouvernement que nous sommes satisfait. Le préavis de grève déposé par le mouvement syndical guinéen, a été suspendu », a lancé Kader Aziz Camara.

De son côté, le ministre du Travail et de la Fonction publique a laissé entendre que » en ce qui nous concerne, nous nous engageons à respecter tous les engagements pris dans le cadre de ce protocole d’accord », a indiqué Julien Yombouno.

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...