Sélectionné pour vous :  Makanera Kaké : "Nous n'avons pas les valeurs communes que nous défendons ensemble comme les Sénégalais"

Forêt de Ziama : Des engins roulants pour la surveillance de la biosphère

Pour assurer une bonne surveillance de la biosphère de la forêt Ziama, Fauna and Flora international vient de doter les comités de surveillance d’engins roulants. C’est en faveur d’une concertation autour de l’harmonisation des efforts entre communautés riveraines et agents de protection des faunes et flores de ce patrimoine mondial.

Interrogé par notre correspondant basé au sud de la Guinée, Koïghae Toupou, Senior Project Manager FFI est revenu sur la remise de ces engins roulants.

« Une réunion de concertation et de remise officielle de 6 motos à l’intention des présidents des comités de gouvernance que nous avons mis en place en collaboration avec le centre forestier de N’zérékoré. C’est pour appuyer la protection de Ziama, pour appuyer le ministère de l’environnement et du développement durable pour une protection durable des ressources naturelles », dit-il.

Des engins roulants pour une meilleure surveillance de la biosphère de Ziama, c’est l’appui de Fauna and Flora international au centre forestier de N’zérékoré. Ils sont destinés aux comités de surveillance de ce patrimoine mondial. La remise de ces moyens de déplacement mobilise communautés riveraines, agents conservateurs et partenaires de terrain. Un véritable Ouf de soulagement selon Balla Yombouno, président du comité central de gouvernance.

« Nous sommes ravis et s’il plaît à Dieu, le comité va apporter son grain de sel pour la protection de cette biosphère », a-t-il indiqué.

Chargé de la protection et de la bonne gestion des patrimoines forestiers de la région, le centre forestier de N’zérékoré et ses agents se sentent galvanisés par ce geste du FFI.

Sélectionné pour vous :  Vassérédou (Macenta): quatre adolescents périssent dans un feu de brousse

« Ce don qui vient d’être fait aux structures communautaires dans le cadre de la collaboration avec les agents du centre forestier de N’zérékoré qui évolue au niveau du site Ziama est vraiment une opportunité pour nous. Une opportunité pour la mise en œuvre du plan d’aménagement et de gestion de la réserve de biosphère de Ziama. Donc, il faudrait une gestion partagée avec les communautés, » souligne Lieutenant Jacob Tanou Guilavogui, Directeur général du Centre forestier de N’zérékoré.

Pour la concrétisation de ce projet, Fauna and Flora international a bénéficié de l’appui financier de l’Union européenne. C’est dans le cadre de la réalisation du programme d’appui pour la préservation des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest, (PAPFOR)

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...