Sélectionné pour vous :  Célébration de l’an 65 de l’armée guinéenne : Fodé Baldé fait des propositions pour changer la donne

N’zérékoré/Gestion des forêts classées : Formation et équipement des agents conservateurs du Mont Béro

Pour préserver la biodiversité du pays, Guinée écologie lance la formation et l’équipement des agents conservateurs du Mont Béro en région forestière. Baptisé » Assurer un avenir durable à la forêt classée du Mont Béro, ce projet est financé par la Fondation Occitane.

Le centre forestier de N’zérékoré coordonne les activités de terrain. L’idée est de prévenir les impacts négatifs des activités anthropiques sur l’environnement.

« Les matériels qui ont été octroyés par le projet Occitane, c’est pour appuyer les conservateurs pour qu’ils puissent identifier les espèces menacées et savoir quelle est la potentialité de la forêt classée du Mont Béro », a martelé Bernard Monémou, responsable du projet de l’ONG Guinée écologie.

Ce projet consiste à former et équiper les agents conservateurs du Mont Béro dans la préfecture de N’zérékoré pour une meilleure conservation de sa biodiversité.

« Nous sommes là pour renforcer les capacités opérationnelles des agents sur des outils innovants comme le SMART et les caméras TRAPPES. Elle permettra à l’équipe de Béro de savoir prochainement comment collecter les données sur le terrain, les analyser et les interpréter pour enfin pouvoir les utiliser pour la surveillance de la forêt classée du Mont Béro, » affirme Ibrahima Khalil Baldé, Expert SMART.

Assurer un avenir durable à la forêt classée du Mont Béro, est l’intitulé de cette remise à niveau des agents conservateurs. Jean Prolon Saoromou, Chef de poste Mananko au Mont exprime la voix des agents bénéficiaires.

« Ce sont des outils que nous n’avions jamais vus qu’on nous a envoyés pour nous permettre de bien travailler sur le terrain. Les agents mêmes travaillaient dans le doute mais avec cet appui, on ne peut que les remercier au nom de tous les agents du Mont Béro ».

Sélectionné pour vous :  Incident à la Mosquée Fayçal : "Il faut s'abstenir des bruits et mouvements incontrôlés dans les Mosquées" (SGAR)

Kémo Francis Loua, inspecteur régional de l’environnement et du développement durable quant à lui, mise déjà sur l’impact que ce geste peut avoir dans la préservation des patrimoines forestiers.

« Dans ces forêts classées, il y a le braconnage qui se pratique en longueur de journée mais, ces agents n’avaient pas de moyens pour pouvoir freiner ce phénomène. Alors si on reçoit cet appui, je ne peux que remercier Guinée écologie pour tous ceux qu’ils ont donnés. Et ça va permettre aux agents de faire l’inventaire des animaux se trouvant dans ces forêts », a-t-il indiqué.

Située à cheval entre la forêt et la savane guinéenne, les agents conservateurs du Mont Béro bénéficient également d’un appui en outils informatiques pour la collecte des données, le suivi et la gestion efficace de ce patrimoine naturel.

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...