Sélectionné pour vous :  Siguiri : deux enfants kidnappés au Libéria échappent de justesse des mains des ravisseurs

Glissement du calendrier de la transition : l’ANAD réitère sa ferme opposition et menace d’exiger la mise en place d’une transition civile…

Dans une déclaration rendue publique ce 18 mai 2024, l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), dirigée par Cellou Dalein Diallo dit avoir suivi avec une profonde consternation la conférence de presse du Premier Ministre tenue le 10 Mai 2024 sur la situation sociopolitique de notre pays au cours de laquelle il a réitéré la volonté du pouvoir de reporter aux calendes grecques le retour à l’ordre constitutionnel préalablement fixé au 31 Décembre 2024.

Tout en déplorant cette situation, l’ANAD prévient que le report du retour à l’ordre constitutionnel aura pour conséquence la perte de toute légitimité à la Junte de diriger la Transition et exposera notre pays à des risques majeurs.

Dans ladite déclaration, l’ANAD a réitéré sa ferme opposition à toute modification de la durée de la transition convenue avec la CEDEAO. En cas de refus de la junte d’accéder à cette revendication, dit la déclaration, l’ANAD exigera la mise en place d’une transition civile pour organiser le retour à l’ordre constitutionnel.

Ci-dessous la copie de cette déclaration !

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Tel : (00224) 621280388

Sélectionné pour vous :  Mort par noyade de 6 candidates au CEE à Kourala : « Ce drame vient relancer la problématique de la construction des écoles de proximité », selon le SNE
Laisser une réponse
Share to...