Sélectionné pour vous :  Ibrahima Diallo de nouveau empêché de voyager : « Les raisons sont politiques, elles ne sont plus administratives »

Ossature du prochain gouvernement : ce qu’en dit le président du conseil régional des organisations de la société civile de Mamou 

Quelques  jours après la présentation de la nouvelle ossature du gouvernement par le président de la transition, ils sont nombreux ces acteurs sociopolitiques qui se prononcent sur le sujet. C’est le cas du président du conseil régional des organisations de la société civile de Mamou.

Selon Mamadou Alpha Hènerè Diallo, le problème ne se situe pas au niveau de la structure, mais plutôt au niveau de la composition dudit gouvernement.

« Je crois que ce n’est pas un problème de département, mais un problème d’homme. Changer de département si l’homme qui est commis à cette tâche est incapable de remplir correctement sa mission, je crois que ça ne peut pas nous conduire loin. Maintenant, garder les départements et choisir les hommes qu’ils nous faut pour mener le train à bon port, c’est cela nous attendons avec les responsables du gouvernement qui seront sous peu nommés », a-t-il souligné.

Parlant d’une éventuelle reconduction des anciens membres du gouvernement Goumou qui défraie actuellement la chronique , cet activiste de la société civile reste droit dans ses bottes.

« Si le CNRD veut pour qu’on puisse aller vers l’organisation des élections libres, transparentes, acceptables et crédibles, il ( CNRD ) ne va pas accepter de reconduire des gens qui n’ont pas été capables de produire quelque chose qui pourrait nous conduire vers un lendemain meilleur. Puisqu’ils ne sont pas les seuls Guinéens dans ce pays, pourquoi ne prendrait-on pas d’autres de N’zérékoré, de kankan, de Boké, de Labé, de Kindia ou de Mamou qui pourraient faire l’affaire de ce pays ? Puisque la Guinée, ce n’est pas seulement Conakry », a conclu Mamadou Alpha Hènerè Diallo.

Sélectionné pour vous :  Guinée : le président de l'Union des Boulangers déféré au TPI de Mafanco (Source)

 

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfo.com.

Laisser une réponse
Share to...