Sélectionné pour vous :  Appel à manifester des Forces Vives de Guinée : voici la situation à N'Zérékoré ce mercredi

Guinée forestière: le ministre des Travaux Publics sur le terrain pour s’assurer de la qualité des travaux et de leur conformité aux normes

Depuis le samedi dernier, le ministre des Infrastructures et Travaux Publics séjourne dans la région forestière. Accompagné de plusieurs cadres de son département, Elhadj Gando Barry a visité les travaux en cours mais également le tronçon Guékédou-Kondènbadou long de 35 km avant sa réception définitive. Mais bien avant, le patron du département des Infrastructures et des Travaux Publics veut s’assurer de la qualité des travaux et de leur conformité aux normes :

« Il s’agit d’une route qui a été réceptionnée il y a un mois. C’est une route qui a été financée par le fonds koweïtien. Nous sommes très heureux de constater la qualité de la route. Les travaux ont été réalisés avec des standards très appréciables. Pour rappel, cette route avait été réalisée à hauteur de 15 km avant le 5 septembre 2021, et après la prise de responsabilité du CNRD, les travaux ont été poursuivis de manière assez accélérée. Ce qui fait qu’aujourd’hui les 35 km ont été bouclés. La réception provisoire a été prononcée et les travaux de la voirie urbaine de Guékédou sont aussi réalisés, donc c’est quelque chose de très appréciable et les services vont continuer à suivre de manière très rapprochée l’état de la route pour qu’au moment de la réception définitive qu’il n’y ait pas de surprise », a-t-il indiqué

Cependant, le ministre des Travaux Publics a fait un constat alarmant sur les 18 km PK 63 de Kissidougou-Géukedou, avant d’annoncer des mesures urgentes pour améliorer la mobilité des personnes et de leurs biens :

« Les 18 km sont dans un état très dégradé. Nous sommes venus avec toutes les équipes techniques pour faire le constat. Échanger avec toutes les parties prenantes, y compris les autorités locales mais aussi les autorités déconcentrées et les services techniques pour prendre des mesures urgentes par rapport à cette route. Le processus de contractualisation est très avancé, donc dans les prochaines semaines les engins et les équipements seront mobilisés pour démarrer les travaux de reconstruction de cette voie », a-t-il annoncé avant de poursuivre :

Sélectionné pour vous :  Réchauffement climatique à Boké: cette importante alerte du directeur préfectoral de la météo sur les dangers qui guettent la ville

« Pour le moment, il y a des difficultés mais nous prenons des dispositions avec les parties prenantes, les services déconcentrés pour permettre d’éviter que la route soit coupée. Avec la baisse des grandes pluies, nous pensons que cette situation va être réglée et on assistera plus à des coupures de route. L’espoir est toujours permis avec le CNRD », a-t-il rassuré.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...