Sélectionné pour vous :  Hafia FC champion de Guinée 38 ans après: « Le combat que nous menons aujourd'hui, c'est d'envoyer la 4e coupe d'Afrique des clubs en Guinée » (KPC)

Le RPR sur la liste des partis politiques sans adresse: ce qu’en dit son président, Diabaty Doré

Le rapport publié mercredi par le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a fait couler beaucoup d’encre et de salive au sein de la classe politique guinéenne. Selon le département dirigé par Mory Condé, plusieurs partis politiques sont sans adresse aujourd’hui. C’est le cas notamment du parti Rassemblement pour la République (PRP).

Joint au téléphone ce vendredi, 7 juillet 2023, Diabaty Doré, président du RPR trouve la démarche biaisée : « Le RPR n’est pas un parti caché sur le plan national et international. Avant, on avait notre siège à Bonfi. Compte tenu de notre diversité, notre engagement pour la lutte contre le troisième mandat, on s’est très vite dispatchés là-bas. Aujourd’hui, notre QG se trouve à Sangoyah. Malheureusement pour nous, et c’est notre faute, nous n’avons pas envoyé une note au niveau du MATD pour dire que désormais nous ne sommes plus à Bonfi, dans la commune de Matam. J’ai échangé avec trois responsables dudit ministère, que ce n’est que le début. Si on dit que le parti n’a pas d’adresse, il a été créé en 2015 et le numéro qui est au niveau de l’adresse c’est Areeba et je n’ai plus ce numéro, c’est le numéro Orange que j’ai maintenant. Ils m’ont dit qu’ils ont appelé mais le numéro ne passait pas », a-t-il fait savoir avant de faire une suggestion au MATD :

« La plupart des partis politiques qui n’ont pas d’adresse aujourd’hui sont des partis qui ont changé de localité et de numéro. La démarche n’a pas été totalement bonne. Le MATD devrait sortir un communiqué pour dire que tous les partis agréés en République doivent déposer leurs nouvelles ou anciennes adresses. C’est en fonction de ça ils vont faire un tableau de visite. Nous sommes au 21ème siècle, la plupart des Guinéens écoutent les radios et regardent les télés. Le MATD ne doit pas seulement se limiter à la RTG », a-t-il confié à nos confrères de la radio Espace.

Sélectionné pour vous :  Me Pépé Antoine Lamah se lamente : « Il est inadmissible et même déplacé de qualifier un enlèvement d’évasion »

 

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...