Sélectionné pour vous :  Recrudescence des accidents en Guinée : un spécialiste des questions de sécurité routière révèle les causes réelles et fait des recommandations

Guinée : la junte répond aux organisations de défense des droits de l’homme 

Le porte-parole du gouvernement guinéen a animé une conférence de presse ce vendredi, 5 juillet 2024, à Conakry. Il a été question pour Ousmane Gaoual Diallo de lever l’équivoque sur plusieurs sujets brûlants du pays. Si de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme ne cessent de dresser un tableau sombre en Guinée, la junte guinéenne estime le contraire.

Sans se voiler la face, le ministre des Transports les a recadrées : « Un certain nombre d’ONG essayent de développer certains narratifs qui tendent à faire de notre pays le pire de la planète en terme de traitement des droits de l’homme. C’est une lecture qui touche n’importe quelle personne qui vit en Guinée et particulièrement les Guinéens, notamment les autorités. Ces organisations de droits de l’homme se permettent de construire un certain type de discours souvent pour des préoccupations dont on ne sait pas sont animées par quoi, mais qui sont éloignées de la réalité. Qu’est-ce qui fonde aujourd’hui un argumentaire objectif d’une organisation de droits de l’homme pour dire que la Guinée serait par exemple le pire endroit de la terre où les droits de l’homme sont malmenés quotidiennement? », s’interroge Ousmane Gaoual Diallo.

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com 

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03 

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com 

Sélectionné pour vous :  Abdoulaye Koné, DGA d'EDG : "Il n'y a pas de délestage à Conakry; il y a que des pannes liées à la surcharge des transformateurs"
Laisser une réponse
Share to...